Jump to content

Louis Nardavac

Membre
  • Content count

    454
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

Louis Nardavac last won the day on August 6 2017

Louis Nardavac had the most liked content!

Community Reputation

276 Excellente

About Louis Nardavac

  • Rank
    Membre actif
  • Birthday 01/12/1996

Profile Information

  • Localisation
    Strasbourg

Recent Profile Visitors

8,664 profile views
  1. Avis Ordinateur

    Bonjour à tous, Merci pour vos avis sur la question. Après réflexion suite à mes recherches et à vos avis, je vais finalement opter pour un HP Omen. Il jouit de bons avis, coût pile 2000 euros - en promo à 1 500 actuellement, même ! - et comporte une configuration similaire à celle du Razer, bien qu'un peu diminuée, tout en restant extrêmement puissant pour ce que je veux en faire, puisque je rappelle que je ne joue pas à des jeux très gourmands - comme dit, à part TS, ETS et Cities Skylines, je ne joue pas. Merci encore et bonne journée, Louis
  2. Avis Ordinateur

    Bonjour à tous, Je me permets d'écrire ici pour vous demander votre avis concernant l'achat d'un nouvel ordinateur. Je tourne actuellement sur un MacBook Pro 2013, 13 pouces avec une partition Windows 7 pour permettre de faire tourner TS. Ma configuration est plus que limitée et ne me permet pas de faire tourner efficacement notre simulateur préféré, si bien que j'envisage aujourd'hui d'acheter un second ordinateur portable pour faire tourner TS. J'insiste sur la nécessité d'avoir un ordinateur portable et non de bureau puisque je dors en moyenne trois nuits par semaines hors de mon domicile. J'hésite entre deux modèles actuellement : - Le MacBook Pro 2018, 15 pouces, écran rétina avec carte graphique Radeo 560 de 4 Go, 16 Go de RAM, Processeur i7, SSD interne de 1 To pour 3 799 euros. - Le Razor Blade, 15 pouces, écran HD 1080, carte graphique Nvidia GeForce GTX1070, 16 Go de RAM, Processeur i7, SSD interne de 512 Go pour 2 649 euros. Le Razor Blade présente un rapport qualité prix bien meilleur que le MacBook Pro, et le SSD de 512 Go me suffirait amplement puisque je n'aurais pas besoin de faire de partition - je ne joue pas à grand-chose à part TS et un peu ETS et Cities Skyline. Néanmoins, et là où je me pose des questions, c'est sur la fiabilité. Mon MacBook Pro a aujourd'hui 5 ans et tourne comme au début, avec des plantages quasi inexistants tant sous OS que sous Windows, or la plupart de mes proches ayant acheté des PC portables se retrouvent avec de gros ralentissements et des plantages en cascade au bout de 3 à 4 ans d'utilisation. J'avoue avoir un peu peur d'acheter un Razer pour le coup, parce que je préfère investir 3 800 euros sur 8 ans que 2 649 pour seulement 3 ans et devoir changer de nouveau ensuite... Je précise dans tous les cas que je conserverait mon MacBook Pro actuel - qui répond au doux nom de Katharina - pour le travail et pour la bureautique, puisque pour ces aspects là je préfère largement l'interface OS. Donc si certains d'entre vous ont de l'expérience avec les ordinateurs Razer, je suis preneur de vos retours et avis ! Merci d'avance, Louis PS : Le réseau Est-Sansek n'est pas mort, vous aurez du nouveau bientôt
  3. Signalisation voie unique SNCB

    Bonsoir Bubu, Pour le PN, effectivement, il faut que les deux flèches positionnées sur la route pointent en direction des rails. Quant à la signalisation de VU, je me suis heurté au même problème que toi, que j'ai résolu en ne plaçant aucun signal sur les portions uniques mais uniquement dans les gares de croisement. L'avantage est que cela empêche les nez-à-nez et donc les situations de "blocage", mais l'inconvénient est que le cantonnement ne permet qu'à un seul train de s'engager en même temps - pas de possibilité d'avoir deux trains à la suite sans que le premier ait quitté entièrement la portion en VU... Bonne soirée et bon courage ! Louis
  4. Le jeu du rail

    Et c'est un sans faute ! Impressionnant tout de même ! A toi !
  5. Le jeu du rail

    Bonjour à tous, Allez, une "facile" : - Dans quelle gare je me trouve ? - Quelle est la particularité de ces voitures ? - Quelle liaison effectuent-elles ? Bonne journée à tous, Louis
  6. Le jeu du rail

    Bonjour à tous, Ne serait-ce pas la gare de Crewe ?
  7. Réseau RKP Est-Sansek

    Bonjour à tous, Pour répondre à votre petite discussion, ces personnages ont été rajoutés à la main, dans le scénario. Cela prend beaucoup de temps et je ne le fais pas systématiquement parce que ça devient vite très fastidieux... Et puis, il n'y a pas un choix énorme donc il est vrai que ce sont vite les mêmes personnages qui reviennent, quoi... J'en profite également pour vous signaler que les fiches horaires ont été mises à jour sur le site de la RKP. C'est une mise à jour mineure, et seuls quelques trains sont modifiés : - Sur le VRP Floeta - Stelbrak, le départ de 1957 de Tarna (arrivée à 2056 à Floeta), le départ de 2121 de Floeta (arrivée à 2257 à Stebrak) et le départ de 2340 à Stelbrak (arrivée à 0029 à Tarna) sont maintenant effectués par une rame B161/7 (équivalent Class 170 de 3 caisses) de la RKP Hosdregoh. Les horaires sont donc modifiés pour correspondre aux capacités du matériel. - Sur le RP Tarna - Stelbrak, un service est ajouté (278293) à 2012 au départ de Tarna (arrivée à 2112 à Stelbrak) effectué par une rame A383 (Class 90) de 7 voitures plus une voiture pilote. Il s'agit de la rame affectée précédemment aux services VRP sus-mentionnés. - L'IP 2218 (Terekhristy - Floeta) ne dessert désormais plus la gare de Serinathea du lundi au vendredi (desserte maintenue le samedi et dimanche) et son départ est reculé de 4 minutes en gare de Tarna (2008 au lieu de 2004) les jours de semaine. Cela est dû d'une part à une nécessité de réguler le trafic, mais aussi parce que la desserte de Serinathea n'était de toute façon pas rentable pour ce train. - Sur le RP Tarna - Salvjati (opéré par la RKP Hosdregoh), le service au départ de Tarna à 1929 est toujours effectué par les rames B161516 et B161517 prêtées par la RKP Est-Sansek à la RKP Hosdregoh. Idem pour le service retour du matin. Cependant, l'autre aller-retour effectué par ces deux rames est désormais réalisé par la rame B161768 appartenant à la RKP Hosdregoh (la même rame que celle qui effectue maintenant les trois VRP sus-mentionnés). Cet arrangement particulier a été fait pour permettre à la RKP Est-Sansek de disposer, en journée, des rames B161516 et B161517 comme rames de remplacement. Cela permet également d'éviter, pour les services VRP, un aller à vide Tarna-Stelbrak de nuit. Bonne soirée à tous, Louis
  8. Réseau RKP Est-Sansek

    Bonsoir à tous, Cela ne vous a sans doute pas échappé, mais ma présence sur ce forum a été plus que sporadiques ces derniers temps. Cela est dû à des circonstances douloureuses qui ont requis ma présence auprès de certains de mes proches. Mais ne vous inquiétez pas, le projet n'est pas mort. Il est simplement ralenti pour le moment, sans être totalement à l'arrêt. Je vous posterai dès que possible quelques captures de l'avancement. Bonne soirée à tous, en espérant que vous arriviez à circuler sur le réseau déjà existant ! Louis
  9. Réseau RKP Est-Sansek

    Bonjour à tous, Vous l'avez peut-être remarqué, mais les nouveaux horaires pour le réseau RKP Est-Sansek sont disponibles depuis hier soir sur le site de la RKP. Ils prennent effet à partir du 2 janvier 2018 et seront actifs jusqu'au 30 décembre 2018 - pour un an, donc. Plusieurs changements importants ont lieu : Raccordement court de Tolethą Le raccordement court de Toletha (boucle à l'est de Tolethą permettant d'éviter une manoeuvre de rebroussement chronophage en gare de Tarna pour les trains en provenance de Xeristoh et à destination de Floeta) entre en service et concerne certains services de fret mais surtout la ligne I2V transversale (Floeta - Tarna - Kaczajkewathea - Valkanslav - Sadykarek - Aeroba). - Les horaires de la ligne I2V sont totalement remodelés. Certains trains provenant de Floeta ne passent désormais plus par Tarna et rejoignent directement Gladiorka et Xeristoh. D'autres ont Tarna pour terminus ou origine. C'est le cas des services internationaux vers l'Allemagne qui commencent ou terminent désormais tous à Tarna. - On notera qu'il existe maintenant des services doubles composés de deux rames DRK251 (Class 91) comportant 7 voitures voyageurs. L'un des trains part de Floeta, l'autre de Tarna, et les deux s'accouplent en gare de Gladiorka ou de Xeristoh. Ils restent ensemble jusqu'à Sadykarek où l'un des deux rejoint Aeroba tandis que l'autre rejoint Kączakev. Ce cas de figure se présente deux fois par jour, dans chaque sens - un service Kączakev - Floeta + Aeroba - Tarna et un autre service Kączakev - Tarna + Aeroba - Floeta. Travaux d'amélioration de l'axe Nord-Sud L'axe Nord-Sud - principalement la partie entre Tolethą et Gladiorka - a subi ces dernières années quelques travaux visant à améliorer la vitesse limite de la ligne. Ils sont désormais terminés et ces nouveaux horaires correspondent donc aux horaires améliorés. Les IP et I2V gagnent en moyenne 6 minutes de temps trajet, rapportant le temps de trajet à 48 minutes entre Tarna et Gladiorka (pour 93 km) contre 54 minutes auparavant pour un service sans arrêt intermédiaire. Par ailleurs, les services régionaux de l'axe Nord-Sud ont été largement revus afin d'être plus efficaces et plus rentables : - Les RP qui reliaient auparavant Tarna à Xeristoh sont supprimés et remplacés par une liaison RP Tarna - Gladiorka. On notera que les deux locomotives ARK382 (Class 87) auparavant affectées aux liaisons Stelbrąk - Sahn-Kornelja sont désormais redéployées sur cette nouvelle liaison afin d'offrir une meilleure capacité en heure de pointe - rames de 7 voitures. - Les VRP Tarna - Sarvatkann-Zaboh sont également modifiés, et seule une partie d'entre eux continuent jusqu'à Sarvatkann-Zaboh, les autres terminant à Xeristoh. D'autre part, ceux terminant à Xeristoh desservent désormais Klopsinov, Sehn-ank-Tamja et Majagyenka-ank-Novolicja de manière alternative en remplacement des RP supprimés. On notera que ces gares sont également desservies par les services RP entre Zhenskeldava et Gladiorka ou Xeristoh. La locomotive A383011 (Class 90) est par ailleurs réaffectée à ces liaisons, plus adaptées que les RP auxquels elle était affectée jusque là. Modifications des dessertes pour les trains de banlieue de Floeta Certains services de banlieue autour de Floeta sont modifiés afin de mieux correspondre à la demande mais aussi de pallier à la saturation des voies et de la gare centrale : - Les services RP Floeta - Nandrak sont totalement modifiés, avec un cadencement à la demie-heure en heure de pointe et à l'heure en heure creuse - il n'y avait pas de services supplémentaires en heure de pointe auparavant. Certains trains sont par ailleurs limités à Nandrak Sahn-Aldreja - la gare "centrale" de Nandrak - au lieux de Nandrak-Androka qui dessert la zone balnéaire de la ville. En effet, la gare de Nandrak-Androka est quasiment inutilisée hors périodes de vacances. - Certains services RP Floeta - Pelkovja rapides sont désormais prolongés jusqu'à Ambarenska. - Le service VHP de Floeta réforme à partir du 2 janvier les rames utilisées jusque là : les derniers Pacers B122 (Class 143) affectés à ces services (B122014, B122015, B122017) sont renvoyés sur les services ruraux Horendzhasva - Pelkovja - Ambarenska - Senfera. Ils sont remplacés par des rames B161 (Class 170) plus capacitaires et plus modernes pour l'image de la ville. - Les autres services restent inchangés. Changement de catégorisation de la gare de Floeta Désormais, la gare de Floeta change de mode de gestion : elle passe en desserte anticipée, c'est-à-dire que l'ensemble des mouvements et des voies de réception / départ sont prévus à l'avance et fixes. Ce mode de gestion est réservé aux gares les plus saturées du réseau afin de simplifier l'organisation des services - dans les autres gares, moins saturées, comme Tarna - plus grande en taille - les voies ne sont pas fixes et un même service peut partir de voies différentes selon les jours. En effet, Floeta, gare terminus avec jusqu'à plus de 40 mouvements par heure en heure de pointe pour 12 voies, est souvent saturée et les retards s'accumulent rapidement. A titre informatif, pour la liaison I2V Floeta - Molnja - Karlavers, en 2017, 95 % sont arrivés avec moins de 5 minutes de retard. Mais près de 31 % des 5 % de trains retardés l'ont été à cause de difficultés de gestion en gare de Floeta, tant au départ qu'à l'arrivée. L'ensemble des mouvements et des voies est donc communiqué dans le .pdf correspondant à la gare en question. Autres changements Quelques autres horaires sont également modifiés, de manière moins importante : - Prolongement d'un aller-retour par jour des VRP entre Floeta et Tarna jusqu'à Stelbrąk. Il n'y a donc plus désormais de "trou" de deux heures dans la plage horaire - un train par heure entre Stelbrąk et Floeta de 5 h à 22 h. - Les horaires de certains RP sont modifiés - suppression de certains services, de certaines dessertes, ajout de services - pour des soucis de régulation du trafic. - Les services IP Floeta - Prenja voient un aller-retour en moins par jour (le service arrivant à minuit passé dans chaque sens) pour des raisons de rentabilité. Par ailleurs, deux allers-retours par jour sont prolongés jusqu'à Naldaga, dans le Nord-Ouest du pays. Ces services sont effectués par des locomotives A163 (Class 68). - Sur le réseau connexe de la RKP Hosdregoh, les services RP entre Tarna et Sahn-Roch sont maintenant tous effectués par des rames B142 (Class 166) de 2 caisses, plus capacitaires que les B124 (Class 153 monocaisse) utilisées jusque là. - Le service RP Nerendavak-Xeristoh est désormais effectué par des rames éléctriques C168 (Class 360) alors qu'il était autrefois effectué par des rames diesels en raison du manque de rames électriques. Cela est rendu possible par la livraison de 6 rames C168/9 de 5 caisses supplémentaires, portant leur nombre total à 12. - On notera enfin l'apparition de quelques rames D250/0 (Class 370 de 11 caisses) sur les services I2V empruntant des zones aptes à la pendulation sur une partie de leur trajet (avis donc aux amateurs de l'APT-P, il y aura de quoi faire !) Vous noterez également que les fiches horaires comportent désormais l'ensemble de TOUS les services effectués par la RKP Est-Sansek. Par ailleurs, des travaux de renouvellement des voies - similaires à ceux qui ont eu lieu entre Stelbrąk et Nalasdoga - sont prévus au printemps entre Nalasdoga et Tarna. Ils feront l'objet de modifications horaires détaillées ultérieurement. Ci-dessous, une carte du réseau RKP Est-Sansek : En vert sont dessinées les lignes électrifiées et en orange les lignes non-électrifiées. Les lignes des réseaux connexes ne sont pas représentées. Bonne soirée à tous, des images de l'extension à venir seront disponibles très bientôt ! Louis
  10. Trains sans conducteurs

    Bonsoir, Tout cela me laisse quand même très sceptique, et pour plusieurs raisons. D'une part, pour le côté humain : on supprime les contrôleurs dans les trains au non du profit, et il m'est déjà arrivé de me retrouver dans un train avec des individus pas franchement recommandables qui "mettaient la pagaille" pour ne pas dire autre chose et ce n'est pas franchement rassurant quand on se rend compte qu'il n'y a AUCUN agent à bord pour essayer de contrôler un minimum ce qui s'est rapidement transformé en cirque sur rail - à part le conducteur, mais ce n'est pas son rôle. Alors supprimer les conducteurs ? D'une, dans un contexte ou tout le monde crie au chômage, ce n'est pas particulièrement judicieux, et de de deux, je doute que ce soit très agréable pour les passagers de se retrouver dans une rame entièrement immobilisée en cas de panne sans aucun agent de la compagnie à bord, livrés à eux-mêmes dans un véhicule qu'ils ne connaissent ni ne maîtrisent pas - et on sait tous qu'il peut se passer beaucoup de temps avant que n'arrivent des renforts. Ensuite, c'est aussi pour la sécurité que ça me pose problème : on base tout sur l'informatique, et oui, beaucoup répèteront que c'est plus fiable parce qu'on enlève ainsi les risques de l'erreur humaine, mais malgré tout, ce n'est pas infaillible, et parce que l'informatique est programmée... par des humains, mais aussi parce que, on s'en rend compte, ça finit quand même très souvent par planter à un moment ou à un autre. Sans compter qu'avec les techniques de piratages de plus en plus poussées qui se développent, je n'ose pas trop imaginer ce qui pourrait se produire si un groupe mal intentionné prenait le contrôle, ne serait-ce que quelques minutes, d'une floppée de trains lancés à pleine vitesse, en pleine heure de pointe... Quand on voit que des pirates arrivent à bloquer des hôpitaux, des entreprises ou des bâtiments gouvernementaux entiers avec des logiciels de rançons, je n'ai absolument pas confiance en ces systèmes informatiques. Mais bon, après je ne m'y connais pas beaucoup dans ces domaines, mais n'empêche que ça ne me rassure pas du tout... Les trains ont très bien roulé pendant un siècle et demi sans informatique, ils peuvent bien continuer après tout Bonne soirée à tous, Louis
  11. Bonnes fêtes

    Bonsoir, Joyeux Noël à tous ! Profitez bien d'être avec vos proches, passez de bonnes fêtes, ne mangez pas trop mais faites-vous plaisir ! Louis
  12. Tout sur les add-ons TS payants

    Bonjour, Déjà testé ? Ce pack vaut-il le coup ? J'avoue être très réticent à l'idée de l'acheter. Autant je ne doute pas de sa qualité, autant je trouve que le prix est vraiment prohibitif. Plus de 16 euros pour un pack d'amélioration - bien plus cher que le train lui-même à l'origine ! - ça commence à être un peu cher. Sans compter qu'il ne s'agit que des unités motorisées Perkins, et qu'il faudra donc repasser à la caisse pour obtenir les unités motorisées Cummins - et, soyons honnêtes, les Cummins ont tout de même un terrain de jeu plus large que celles-ci, puisqu'elles circulent en Ecosse et sur plusieurs portions du réseau Ouest... Bonne soirée, Louis
  13. Réseau RKP Est-Sansek

    Bonsoir à tous, J'ai pris un peu de retard dans l'avancement des différents projets en raison notamment d'une plus grosse charge de travail au niveau professionnel (et aussi de la découverte des bienfaits d'ETS2) mais rassurez-vous, je tiens bon ! Un pack de scénarii devrait être disponible avant Noël, avec au programme environ une douzaine d'activités, certaines en plusieurs parties, avec au programme express de voyageurs, omnibus et trains de fret. En plus de ces activités inédites, quelques activités "remasterisées" viendront avec. Ce sont des adaptations retravaillées de scénarii déjà disponibles de base avec la ligne, dans le but de les réadapter aux horaires actuels et surtout de les rendre moins "ramivores". Par exemple, l'activité Intercité vers l'Ouest - trajet complet en une seule partie de Floeta à Stelbrak - avait jusqu'ici la fâcheuse tendance de plante vers la fin, désormais, elle est réalisable dans son entièreté avec une consommation de mémoire maximale - chez moi du moins - de 2 700 Mo - contre 3 400 auparavant. Concernant ce pack en approche, les dépendances seront les mêmes que pour la ligne actuelle. Certains scénarii, se déroulant pendant les travaux entre Nalasdoga et Stelbrak, demanderont cependant de posséder, en plus l'Autoballaster de JT. J'ai en outre tenté de faire des scénarii utilisant du matériel allemand, mais je me heurte à un problème de taille : plusieurs modèles de train prennent en compte les balises AWS de la ligne mais seulement "en fantôme" - c'est-à-dire sans que le joueur puisse le savoir sans HUD - et du coup, il y a beaucoup de freinages d'urgence intempestifs, ce qui est très désagréable... Par ailleurs, l'extension de la ligne avance elle-aussi. Elle ne sera pas disponible pour Noël, mais devrait l'être courant du mois de janvier. Elle s'accompagnera également de plusieurs corrections concernant les décors existant déjà, notamment au niveau de la partie LGV où il conviendra d'habiller les reliefs quelque peu vides qui entourent la voie par endroit... Si vous avez des remarques par rapport à ce qui pourrait être améliorer, vous pouvez les laisser ici, et j'en tiendrai compte - dans la mesure du possible toutefois ! Bonne soirée à tous, Louis
  14. Atmosphères ferroviaires

    Bonsoir à tous, Vendredi soir, j'étais affecté à un Interthea Pojesda - train intercité - reliant Floeta à Molnja. Si le service part habituellement à 1517 de Floeta et arrive à Molnja Konfluenca pour 2043, je n'étais chargé que de la partie Floeta - Stelbrak du parcours - soit environ 155 km pour 1h20 de trajet. A Floeta, je passe la tête par la fenêtre latérale de ma cabine, attendant le signal du contrôleur. Il n'y a pas de "buzzer" dans ces locomotives, et le contrôleur doit donc se charger de faire passer le message par un signal lumineux. Les portes se ferment à 15:16:50 ; le contrôleur me donne le signal, puis je retourne en cabine et commence peu à peu à monter les crans de traction. Lentement, le convoi s'ébranle dans un léger grincement et quitte peu à peu la gare de Floeta... Nous laissons derrière nous le service VRP à destination de Stelbrak, lui-aussi ; il doit partir 4 minutes plus tard, mais dessert plus de gares que nous puisque nous nous arrêtons uniquement à Tarna et Nalasdoga en cours de route. Un peu plus loin, nous longeons le triage de Floeta. Il est parsemé de wagons de marchandises, et de quelques locomotives, comme à son habitude. Ici, nous apercevons l'ARK066047 ; elle est stationnée ici depuis maintenant quatre jours, mais doit repartir dès mardi avec un convoi pétrolier. Nous prenons rapidement de la vitesse. Je diminue les crans de traction lorsque j'atteins les 120 km/h. La zone est limitée à 160 ici, mais nous sommes partis sur la voie en direction de Nandrak, et il nous devrons effectuer un changement de voie au niveau de l'échangeur de Nebarenka. Il est relativement difficile de lire les signaux avec le soleil couchant en arrière-plan, mais pas de doute, celui-ci est bien au vert. Il ne sera pas nécessaire de coller à la vitesse limite : nous suivons un I2V parti à 1512 qui doit, lui, faire un arrêt à Serinathea. Inutile donc de se presser sous peine de se retrouver à l'arrêt devant un signal au rouge. 22 minutes après notre départ de Floeta et juste après avoir passé Serinathea sans s'arrêter, nous traversons le quartier de Svanram. Je coupe alors la traction en prévision du sectionnement électrique qui se situe environ un kilomètre plus loin. Avec ces locomotives, le maître mot est l'anticipation. En effet, cela prend beaucoup de temps de faire redescendre les crans jusqu'à une coupure totale de la traction... Aujourd'hui, c'est la locomotive A382217 qui assure le service. Ce n'est pas son secteur habituel, mais elle a été envoyée ici en renfort pendant qu'une de ses consoeurs subissait une révision technique complète. Nous arrivons à Tarna avec une minute de retard, à 1558 au lieu de 1557. L'I2V circulant devant nous a visiblement un peu "traîné", mais ce n'est pas un problème : nous avions un arrêt de quatre minutes prévu à Tarna, et nous ne repartons donc qu'à 1601. Le soleil vient juste de se coucher et les lampadaires sont maintenant tous allumés. Située à l'extrémité est du fuseau horaire - qu'elle partage avec la France - la région est plongée bien plus vite dans la nuit. Le pire est à la fin du mois de décembre, lorsqu'il fait déjà nuit noire à 15h30... Sur la voie numéro 5, un autre service IP entre en gare, en provenance de Terekhristy et à destination de Saas-Avlek. Il partira une minute avant nous pour s'arrêter cinquante minutes plus tard à Gladiorka. Les services de cette ligne commerciale sont surnommés habituellement Czedyra Jeziki - Quatre langues - du fait qu'ils traversent quatre grandes régions culturelles ayant chacune une langue différente... Les portes du convoi se ferment à 16:00:20 et nous partons une dizaine de secondes plus tard. Il est courant que les trains partent légèrement en avance dans le pays, généralement 30 secondes avant l'heure officielle, notamment lorsque le timing est serré. Les voyageurs le savent et s'adaptent généralement en conséquence, et il est de toute manière toujours stipulé par la RKP qu'il faut se trouver à quai au moins 2 minutes avant le départ. Devant nous, sur la voie de droite, un service VHP s'éloigne lentement en direction de Tarna-Kapara. Un peu plus loin, nous traversons à 150 km/h la gare de l'Aéroport Tarna Voling. On ouvre alors l'oeil et on reste bien attentif. C'est une zone connue pour être "à risque", notamment parce que la gare est souvent bondée en heure de pointe et qu'elle concentre plus d'accidents de personne que les autres. Le dernier accident remonte d'ailleurs à la veille au matin, d'où l'appréhension un peu plus forte que d'ordinaire à la traversée de la gare... Un peu plus d'une heure après être partis de Floeta, nous desservons la gare de Nalasdoga, à l'heure. Le train se remplit encore un peu plus, toujours très fréquenté les vendredis soirs. Les réservations sont obligatoires, ce qui évitent que la rame soit surpeuplée. Ici, nous apercevons le train peu après sa sortie de la gare. Notre trajet touche à sa fin ; nous passons le dépôt de Stelbrak à 160 km/h, dans lequel nous apercevons quelques scènes quotidiennes : un train paré à partir en ligne, juste après que nous sommes passés, pour être mis en place à Stelbrak avant d'effectuer un service régional et, quelques centaines de mètres plus loin, une rame avance lentement et pénètre dans l'unité de lavage, histoire d'être propre pour tout à l'heure où elle assurera un service d'heure de pointe. Nous n'avons cependant pas le temps de nous attarder là-dessus car il faut bien vite ralentir pour atteindre progressivement les 120 puis les 80 km/h alors que nous passerons sans nous arrêter la gare de Stelbrak-Sahn-Snezhanka. Nous traversons ensuite le célèbre pont qui donne son nom à la ville et qui enjambe le fleuve Sarvatkann. Nous apercevons un bel échantillon des monuments de la ville sur l'autre rive, et en particulier le château que nous allons longer quelques instants plus tard... De leurs côtés, les voyageurs profitent aussi de la vue. Certains s'émerveillent devant, d'autres, habitués du trajet, n'y prêtent plus vraiment attention. Le contrôleur malgré tout, prend le temps de capturer une photo avant de se lever et d'annoncer l'arrivée en gare de Stelbrak. Nous croisons sur le pont la rame C161159 qui effectue un service à destination de Sahn-Kornelja. Par les fenêtres, nous apercevons une rame remplie de travailleurs pressés de rentrer chez eux et de profiter du week-end. Nous atteignons ensuite l'autre rive et abordons les appareils de voie de la gare centrale. Nous sommes reçus en voie 1, théoriquement limitée à 80 km/h, ce qui ne nous empêche pas d'aborder l'entrée de la gare à une vitesse d'environ 50 km/h. Nous croisons, sur la voie 2, la locomotive A383019 qui s'apprête à partir pour Floeta, assurant un service VRP en sens inverse. Bien que nous soyons en pleine heure de pointe, la gare reste assez calme. Quoique très utilisée, sa grande taille permet de répartir efficacement les voyageurs. Certains se souviennent qu'il y a encore 10 ans, quand la LGV n'existait pas encore, la gare était fréquemment saturée... Sur la voie 11, la rame C251007 attend l'heure de son départ pour démarrer et effectuer son service RP à destination de Tarna. Les passagers profiteront pendant encore un mois de ce matériel insolite pour un service omnibus, avant la mise en service des 6 dernière C168/9 commandées par la RKP Est-Sansek. Nous arrivons ensuite au bout du quai et nous stoppons notre locomotive peu avant la fin de la marquise. Le signal est déjà vert pour le conducteur qui va maintenant prendre le relai. Nous avons un temps d'arrêt long à Stelbrak, de 10 minutes normalement. Nous arrivons cependant à 16:36:45 au lieu de 16:38, laissant le temps aux quelques fumeurs du train de sortir et de profiter de leur cigarette. Je quitte maintenant la locomotive pendant que mon collègue y prend place. La véloce petite A382 attend patiemment et, une dizaine de minutes plus tard, s'élancera rapidement vers Molnja. Quant à moi, je me presse de rejoindre la salle des agents, car le froid commence à se faire sentir - il fait maintenant -2°. J'ai terminé pour la journée, et je suis en week-end... Bonne nuit à tous, Louis
  15. Le coin des promos et bonnes affaires

    A ce prix, il ne faut pas hésiter ! C'est une ligne agréable à parcourir mais qui ne vaut habituellement pas les 30 € qu'elle coûte en raison de sa faible longueur - 55 km. Mais pour ce prix-là, c'est une sacrée affaire ! D'autant plus que les assets fournis avec sont vraiment de très bonne qualité - je les utilise moi-même dans certaines de mes lignes...
×