Jump to content
  • Sky
  • Blueberry
  • Slate
  • Blackcurrant
  • Watermelon
  • Strawberry
  • Orange
  • Banana
  • Apple
  • Emerald
  • Chocolate
  • Charcoal

le vaporeux

Membre
  • Content count

    11
  • Donations

    20.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

le vaporeux last won the day on May 12

le vaporeux had the most liked content!

Community Reputation

38 Excellente

About le vaporeux

  • Rank
    Newbie

Profile Information

  • Localisation
    Nancy

Recent Profile Visitors

172 profile views
  1. Manuel de conduite vapeur

    Bonjour Marc, Et tout d'abord merci pour cette remarque. Je ne serais, par contre, pas si catégorique, car en effet je pense qu'on peut s'approcher de la réalité d'assez près avec ces modèles. De plus je crois qu'ici la conduite n'a rein de si théorique que ça, si ce n'est pour les fondements. La théorie est la pratiques sont deux choses différentes mais fondamentalement liées. Dans le cas présent, les seules choses qui les différencies c'est peut-être uniquement la sueur et les emmerdes...et encore. Il y a bien évidement des fonctions qui ne sont pas présentes sur tous les modèles ou encore des fonctions simplifiées, mais ça n’ôte en rien le réalisme de certaines d'entre elles. Pour ce qui est des commandes clavier, je trouve aussi q'elle correspondent assez bien à la réalité. Je m'explique: sous l'abri d'une vapeur une grande partie des commandes ont un fonctionnement binaire ouvert/fermé (turbo dynamo, injecteur, pompe à aire, by-pass, purgeurs...) , ce qui est parfaitement modéliser par l'utilisation du clavier. D’autres commandes ont pour leur part un fonctionnement gradué (régulateur, cran de marche, pompe à eau, souffleur...), leur réglage au clavier est ici aussi aisé et permet même beaucoup de précision. Il n'y a par contre, sous cet abri, aucune commande qui nécessite un maintient et une modulation permanente comme le volant d'une voiture, sa pédale d’accélération ou encore comme les commandes du cockpit d'un avion, donc rien qui ne justifierai théoriquement autre chose que le clavier et la souris. Je précise que je met de coté le maniement de la pelle et des outils de feu, qui même avec un système wii ne pourrais pas être simulé. A cette exception près, dans le cadre des commandes, la seul différence significative avec la réalité et qu'on ne se crame pas les mains en les manipulant. Et puis un dernier point: je pense que la simulation aérienne est plus complexe que la simulation ferroviaire vapeur. J'imagine que de modéliser le déplacement d'un objet dont le support est un fluide non statique et inhomogène en densité promet beaucoup moins de fidélité à la réalité que le déplacement d'un objet guidé sur un support statique solide et homogène. La complexité d'un modèle de dynamique des fluides de ce type est incomparablement plus complexe. Et comme vous l'avez mentionné, en aviation le problème des commandes clavier prend tout son sens. Et je veux bien vous avouer qu'en mode réaliste et chauffe manuelle, mener la locomotive est une chose faisable, pas facile mais faisable, le parcours doit cependant être simple en terme de signalisation et de limitation de vitesse. Et pour l'excès de réalisme, c'est comme dans la réalité, il faut apprendre et s'y habituer. Encore merci d'avoir levé ce point intéressant Guillaume
  2. Pour les amateurs de Big Boy

    Bonjour, Quelle machine...c'est bien vrai Mr Dickens au manche, un as ! Et soit dit en passant, une superbe restauration...légèrement bâclée sur la fin mais tout de meme bien réussie ! Et une petite deception quant à sa conversion au fuel, mais bon, elle roule
  3. Manuel de conduite vapeur

    Ah le Gotthard, mais malheureusement ça n’était pas l'équipe actuelle à cette époque, mais ça se refera surement... J'ai quand même eu l'occasion de le faire à la chauffe, sur la 241 P 17 mais aussi sur la 241 A 65 et oui sublime, de grands moments de vapeur, mais rude, très rude surtout que dans les deux cas ces bécanes n’apprécient pas tellement ce style de profil. Pour ce qui est du charbon, c'est aussi un sujet sur lequel on pourrais longuement discuter...mais oui pour de telles rampes, il vaut mieux s'assurer de la qualité de la cargaison, qualité qui n'est pas toujours au rendez-vous, surtout de nos jours. De plus une machine chauffée au stoker demande un charbon assez particulier (totalement différent d'une machine chauffée à la pelle) et est très peu tolérante à une baisse de qualité. Voici donc comme promis une partie de ma documentation, le dossier manque peut-être d'organisation, mais je m’emploierai prochainement à en recharger un plus complet et mieux organisé. Oui Pierre, je ferai un petit récap des machines TS que je roule et de mes impressions
  4. Documentation vapeur

    Version 1.0.0

    41 downloads

    Voici une petite compilation de documents concernant la description des locomotives à vapeur, leur conception, leur fonctionnement et leur utilisation.
  5. Manuel de conduite vapeur

    Anoel oui gros travail, c'est certain ! Mon objectif est de faire un heureux mélange des deux, ce qui, je crois n'existe pas. je voudrai en effet orienté ce document sur la conduite et la chauffe virtuelle en gardant un lien étroit avec la conduite et la chauffe réelle. Ma modeste experience m'a en effet montrer que la conduite à suivre sur ces modèle est très proche de la réalité et c'est sur cette resemblance (et par consequent les différences aussi) que je souhaite développer le manuel. je ne sait pas si c'est plus clair comme ça...Mais en tout cas le but et de traiter de la conduite sous TS, avec mon point de vue de vaporiste. Pour ce qui est du domaine application (en terme de type de machines) il serai en théorie applicable à toute locomotive, meme si un supplément serai utile pour chacune. Car il est vrai que chaque machine à ses particularité d'autant plus quand on passe une frontière géographique. Dans la réalité, ces différences techniques n'on rien de négligeable, dans le simulateur elles ne se ressentent pas trop dans les méthodes de conduite. J'introduirai tout de même dans le document les différences significatives entre certaines familles de locomotives. En tout cas merci d'avoir abordé cet aspect. Et pour les fans de R, je suis chauffeur sur la 568...si je peux aider
  6. Manuel de conduite vapeur

    Bonjour à tous, Tout d’abord, merci Pierre pour tous ces liens, il y a déjà de quoi se documenter proprement. Parmi ces liens je conseil très vivement la machine locomotive de Sauvage et le grenier ferroviaire des Tassignon même si ce dernier peut vite noyer celui qui s’y plongera. Pour ce qui est de l’aspect purement informatique de la conception de matériel je ne pourrai guère vous être de bon conseil, par contre je peux très probablement vous apporter des informations et document relatifs aux lois de comportement des machines réels, ce qui, je l’imagine est utile pour concevoir les lois de comportement des modèles. Ce travail serait par contre une lourde tâche… Mais si ça peut être utile je veux bien m’y atteler. Du coté de ma documentation, je vous en mets à disposition une partie dans l’espace de téléchargement d’utilitaires. Le dossier est actuellement en cours de téléchargement, je glisserai le lien dans ce fil une fois le chargement terminé. Pour ce qui est de mon idée du manuel vapeur, je vais débuter la rédaction. Je pense être dans la capacité de vous en fournir une version première d’ici deux ou trois semaines.
  7. Manuel de conduite vapeur

    Bonjour à toutes et à tous, Je vous propose aujourd’hui une contribution à un sujet qui m’est chère, bien que minoritaire en ces murs ; la conduite des vapeurs. En effet, mes compétences en termes d’informatique et de simulation sont extrêmement limitées si ce n’est même nul (mais rassurez-vous j’y travail assidûment). Je m’emploi pour l’instant à comprendre et assimiler les bases avant de solliciter votre aide. Ceci pour vous dire que dans ce domaine je serais plus enclin à vous demander conseils plutôt qu’à vous en apporter. C’est dans ce contexte que je souhaite mettre à profit mes réelles compétences et connaissances, une façon pour moi d’ajouter ma pierre à ce bel édifice que vous avez construit. Bon, venons-en aux faits : j’aimerais rédiger un manuel/cours de conduite et chauffe de locomotives à vapeur TS. Je souhaite le faire pour deux principales raisons. · La première est que j’ai remarqué que les locs de TS répondent à des lois de comportement assez réalistes, quelque peu simplifiées mais bel et bien très proche des lois qui dictent la marche des vapeurs réelles. De ce fait la mise en œuvre d’une de ces machines (en mode avancé et chauffe manuelle) demande un certain baguage pour être menée à bien. J’ai de plus la faiblesse de croire qu’aborder la conduite de ces engins complexes sans ce bagage peut vite devenir une triste expérience. Il est évident qu’il n’est en aucun cas nécessaire d’en connaitre autant qu’un roulant de vapeur réel, mais de bonnes bases sont, je pense, importantes. Il existe de plus des particularités liées au fait que ces machines soient virtuelles, particularités avec lesquelles il faut aussi composer. · Ceci me mène donc à la seconde raison, celle de la documentation. En effet, depuis que j’arpente ce forum, je remarque que celle-ci se fait rare et que les questions concernant la vapeur, sont pour leur part beaucoup moins rares. De surcroît le peu de doc qu’on peut trouver est bien souvent de mauvaise qualité, je parle ici de mauvaises traductions, de documents incomplets ou plus simplement faux... Les manuels, quand ils existent sont rarement de meilleurs qualité et n’aborde que très succinctement la technique générale. Voici donc ce qui m’amène à vous proposer cette contribution. Et je suis bien placé pour savoir que s’attaquer à de la vrai littérature vapeur demande beaucoup de passion, car la lecture de ces denses ouvrages n’est pas chose facile. Je comprends totalement qu’on puisse avoir envie de rouler ces machines virtuelles sans pour autant être passionné au point d’encaisser de telles lectures. C’est pourquoi je trouve qu’un manuel vulgarisé mais complet serait le bienvenue. Je tiens à préciser qu’il serait utile aux utilisateurs comme aux créateurs. Je vous demande donc votre avis sur ce projet, avez-vous des souhaits particuliers, des sujets sur lesquelles il faudrait s’attarder ? Ou tout simplement est-ce utile à vos yeux ?
  8. Spécial Vapeur

    Merci beaucoup cerbere22 ! Ici c'est l'atypique mais magnifique bavaroise S 3/6 3673 au départ de Bullay. Elle s'élance pour les méandres de la vallée de la Moselle...
  9. Une gueule noire débarque

    Bonjour Pierre et merci, Je n'ai bien évidement pas saisi tous les aspects de l'ouvrage à cet age, la thermodynamique par exemple, à 10 ans il faut avouer que ça reste plutôt flou... mais je m'y replonge encore volontiers aujourd'hui et dans bien d'autres que j'ai découvert depuis. Et puis c'est un livre qui traite de technique vapeur relativement ancienne, ca reste donc une bonne base mais seulement partiellement applicable au vapeurs qu'on connait aujourd'hui. Mais Sauvage m'a tout de même bien aidé quand il s'agissait de pratiquer ! Il faut dire que quand on se penche sur la littérature technique vapeur, c'est un bien vaste monde qui s'ouvre à nous et c'est parfois difficile d'y trouver son bonheur du premier coup... mais ça peut s’avérer devenir une veritable mine d'or avec un peu de patience. En tous cas, si vous avez besoin de quelque chose dans cette mine, n’hésitez pas !
  10. Spécial Vapeur

    Par une froide matinée de décembre, la class Britannia Oliver Cromwell, lancée à 90 mph tracte son express dans la campagne écossaise entre Dumfries et Carlisle. Ps. Vous voudrez bien m'excuser pour l'absence de lanternes, mais je trouve qu'elles ne rendent pas justice à l'allure des plus racées de cette machine...
  11. Une gueule noire débarque

    Bonjour à toutes et à tous, Je m’appelle Guillaume, j’ai 24 ans. Chaudronnier de formation, je prépare maintenant une maîtrise en métallurgie. Et non, je ne suis pas un cheminot, enfin, presque pas… En effet je suis passionné de technique vapeur depuis ma plus petite enfance, je dévorais des bouquins sur la vapeur à longueur de temps, à 10 ans j’avais lu « la machine locomotive de Sauvage », j’étais déjà bien disposé à devenir un grand malade. Mais la théorie ne m’apportait pas une pleine satisfaction, j’ai donc fait mes premiers pas sur une locomotive à 12 ans. Formé à la mécanique, la chauffe puis la conduite j’ai vite souhaité enrichir mon expérience, j’ai donc travaillé en parallèle dans plusieurs associations et roulé sur plusieurs machines autant sur des réseaux privés que sur les réseaux ferrés français et suisse ce qui est toujours le cas aujourd'hui. Désormais responsable technique et instructeur chauffeur, je pense être un vaporeux plutôt aguerri pour mon âge. Si je me retrouve sur ce forum c’est que depuis deux semaines environ je passe une bonne partie de mon temps à rouler des vapeurs virtuelles. En effet par manque de vrai vapeur en ces temps difficiles, je me suis laissé aller à la simulation. J’ai donc acheté TS 2020 ainsi que quelques DLC pour commencer. Je dois vous avouer que je suis conquis, purement et simplement ! Le réalisme de certaines machines et de leur comportement est surprenant, on se laisse très vite prendre au jeu. Pour l’instant je passe mon temps sur deux supers loc (la 844 de l’Union Pacific et la Pacific bavaroise 18 505) en mode expert et chauffe manuelle, de quoi s’arracher les cheveux mais avec plaisir ! Bref, j’ai pas mal parlé de moi mais j’estimais que c’était utile, j’ai l’impression que les vaporistes sont rares par ici. Sachez en tout cas que je répondrai avec grand plaisir à toutes les questions vapeur, et si ça intéresse certains j’ai aussi une grosse quantité de doc technique que je partagerai bien volontiers ! Sur ce, je vous salue et vous dis à très bientôt Guillaume
×