Jump to content
  • Sky
  • Blueberry
  • Slate
  • Blackcurrant
  • Watermelon
  • Strawberry
  • Orange
  • Banana
  • Apple
  • Emerald
  • Chocolate
  • Charcoal

Recommended Posts

Salut les gens !

 

Voici mes premières impressions concernant les petites prairie de Victory Works...

 

Contenu

Il est assez étoffé ! Pour dire il y a une multitude de variante de locomotives (44xx et 45xx) en plusieurs livrées: 3 variantes GWR ; BR noires et vertes, là aussi avec plusieurs logos (Motocycling Lion!!!) ; ainsi qu'une variante rouge spéciale, fictive si j'ai bien suivi. La machine 4575 est tout équipée pour se promener avec un Autocoach. Sans compter que chaque locomotive a des équipements et accessoires différents en fonction du modèle, ou de l'engin lui-même, ce qui fait un nombre proprement énorme de variations possible. Et pour finir il y a une quantité indécente de wagons différents : GWR ou BR il y en a pour touts les goûts ! Par exemple les vans de poudre pour vos feux d'artifices ! :P Assez d'éloges ! de toutes façons tout ce qui précède est dit de manière beaucoup plus exhaustive dans le manuel, sur le Blog de Victory Works ou sur Engine Driver...

 

post-6270-0-13416300-1418400060_thumb.jpg

Figure 1 : Wagons Great Western présents dans le pack.

 

post-6270-0-45161400-1418400059_thumb.jpg

Figure 2 : Quelques variations sur le thème British Railways période noire. Les trois premières machines sont des 45xx tandis que celle se trouvant à l'arrière plan est une 44xx.

 

Modèle extérieur

Je le trouve tout à fait excellent, tout en détail : rivets, tampons, conduites pour frein, je n'ai vu que de la 3D ! Et quelles textures ! Belles et avec des matériaux bien rendus au niveau de leurs réflexions que soit pour les cuivres ou le verni du vert Brunswick. Les pistons et autres valves sont très joliment animées et les effets de fumées bien réussi : elle devient noire lorsque le chauffeur remet du charbon. Si la machine travaille dur, des braises sont visibles à la sortie de la cheminée, si par malheur elle perd l'adhérence on verra alors les roues tourner comme des folles. À partir d'une certaine vitesse de rotation les étincelles jaillissent. Seul petit regret les patins de frein et les commandes cabine ne sont pas animées. En ce qui concerne l'exactitude du modèle, je ne suis pas en mesure de juger mais mon petit doigt gauche me dit que c'est top ! Les wagons m'ont paru excellents, mais je n'ai pas encore eu l'occasion de méditer plusieurs heure en observant leur beauté !

 

post-6270-0-17549200-1418241703_thumb.jpg

Figure 3 : Des effets de fumées à vous faire planer !

 

post-6270-0-68694300-1418241701_thumb.jpg

Figure 4 : La reine d’Angleterre elle même s'est fait livré ce modèle pour promener en toute simplicité son Corgi. B)

 

Cabine

Jolie cabine toute en 3D, belles textures avec effets d'usure bien dosés. Il y a évidemment plusieurs vues disponible, côté conducteur ; côté chauffeur et pour finir une vue plongeante sur le foyer. Tout est fait pour que les instruments soient lisibles depuis la cabine sans avoir recours à une quelconque interface ! Une vue "tête penchée hors de la cabine" (à la façon de ce que Meshtool a fait pour la 3F Jinty du LMS ou la J50 du LNER) aurait évidemment été un petit plus permettant de garder un œil simultanément sur la voie et les instruments. Cette minime absence ne saurait éclipser les qualités de ce qui a été modélisé : je n'ai pour l'instant trouvé qu'une seule valve qui ne se laisse pas déplacer à la souris. Et tout comme pour l'extérieur, je ne peux juger de l'exactitude de ce qui est présenté. Mais là aussi mon petit-doigt...

 

post-6270-0-67076600-1418241698_thumb.jpg

Figure 5 : Cabine tout confort avec siège simili-cuir et poignée carbone sur le régulateur.

 

Sons

Faisons court, faisons propre : Steam Sounds Supreme ! Et ce sans avoir à faire l'acquisition d'un pack séparé ! La fumée est expulsée dans un bruit sourd, et lorsque le régulateur est fermé on entends très bien le cliquetis des pistons et autres valve. Pour peut on sentirais presque le ballast trembler au passage de la machine ! Pour ne rien gâcher il existe deux sets de sons séparés : un externe et un cabine. La principale différence est qu'en cabine il y a des bruits de roulements qui ne se retrouvent pas lorsqu'on contemple la machine depuis l'extérieur. Si les sons de la locomotive ont été particulièrement soignés c'est n'est pas le cas des sons des wagons qui ne sont pas très convaincant : il s'agit des sons standard de DTG où l'absence de résonance due à la vitesse se fait bien remarquer.

 

Physique, conduite et chauffe

La bête réelle est puissante, on pourrait même dire fulminante ! Une classe 45xx possède effort tractif de 94.5 kN (96.5 kN pour une 44xx) devrait autoriser le décollage dans bien des situations. Pour donner une idée cela correspond à 53% de l'effort de traction d'une "Duchess". C'est ainsi que naquit une nouvelle unité de mesure, la Duchesse qui compare une grandeur (e.g. le poids) à celle correspondante d'une classe "Coronation" du LMS. Le rapport poids/puissance d'une Classe 45xx vaut donc 0.97 Duchesse. :P La pression de la chaudière est de 200 psi pour une 45xx et de 180 psi pour une 44xx. Chacune possède deux cylindres extérieurs aux dimensions identiques : 430 mm x 610 mm. Assez bavardé, place à la machine virtuelle !

 

Lors de la conduite, la puissance de la machine se fait bien sentir ! Elle bondit dès que le régulateur est ouvert, et celui-ci est assez fin pour permettre de maintenir la vitesse désirée. Pour manœuvrer l'inverseur de traction il faut d'abord fermer le régulateur puis le déverrouiller. Si par hasard le régulateur n'est par fermé lorsque l'inverseur est déverrouillé, alors ce-dernier saute violemment en position ouverte. L'incompressibilité de l'eau est modélisée : si celle-ci se retrouve dans les cylindres elle aura la fâcheuse tendance à les faire exploser. Si néanmoins cela est le but visé, il y a deux moyens d'y parvenir : laisser l'eau condenser dans les cylindres lors d'un arrêt prolongé ou faire déborder la chaudière soit parce que trop d'eau y est injecté, soit pour une raison de dynamique des fluides (e.g. lors du passage du plat à une montée). Cette petite tendance explosive des cylindres a l'avantage de rendre les purgeurs utiles ! Le frein est fort bien rendu : non seulement la valve a ses trois positions (serrer, maintenir, relâcher) bien visible en cabine, et les sons sont ainsi fait qu'il est possible d'identifier sur quelle position la valve se trouve sans la regarder !

 

La chauffe n'est pas en reste et a aussi été modélisée avec soin : que ce soit le niveau de charbon visible dans le foyer, ou le réglage des injecteurs qui ne sauraient se faire sans les informations sonores, l'immersion est parfaite ! L'inertie d'une chauffe au charbon est bien rendue, et il faudra prendre garde à bien géré le feu pour ne pas donner trop de travail aux valves de sûretés, particulièrement lors des descentes. La température du feu peut être également contrôlée à l'aide des "dampers" (registre ?) et de l'ouverture de la porte du foyer (bien que je n'en sois pas certain).

 

Tout est fait dans le but de pouvoir conduire sans interface, même si l'absence d'indicateur de vitesse rend cette tâche difficile. Même si les plus sauvages auront tôt fait de déduire la vitesse à partir de la fréquence des tchous-tchous ! :P Cette machine, même si je ne peux juger de la précision de sa physique à défaut d'en avoir conduit une, a un don : elle réussi parfaitement à nous immerger et nous donne l'illusion d'y être ! Et rien que pour ça je vais demander à rumeur de répandre des avis positifs à son sujet !

 

post-6270-0-67574000-1418241699_thumb.jpg

Figure 6 : Foyer et son charbon, vous imaginez les steaks !

 

 

En Bref : je suis conquis ! :wub:

post-6270-0-84668600-1418400060_thumb.jpg

Figure 7 : Lion ayant trouvé commode d'utiliser un monocycle comme moyen de transport.

post-6270-0-64324000-1418241700_thumb.jpg

Edited by Martel l'Olibrius
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
cerbere22    2,224

Merci pour ce retour très complet ! :)

 

J'ajoute à la liste des tests si cela ne te dérange pas ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
caramel88    1,000

Merci Martel pour ton excellent test. Le forum anglais dit également beaucoup de bien de cette machine. C'est vrai qu'elle est toute mignonne avec ses différentes variantes. Je vais peut-être me laisser tenter pour garnir quelques "oldies" map anglaises sur lesquelles je n'ai plus roulé depuis un petit temps. Elle sera parfaite sur la Falmouth Branch, la Western lines of Scotland et la West Somerset Railway.

 

Pour les curieux, on peut télécharger le manuel ici : http://cdn.akamai.steamstatic.com/steam/apps/277753/manuals/GWR_Small_Prairies_Manual.pdf?t=1418217674

 

Manuel de l'autocoach : http://cdn.akamai.steamstatic.com/steam/apps/277745/manuals/GWR_48xx_14xx_Manual.pdf?t=1413442980

 

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=OWcwxgCVgDQ

 

A +

Edited by caramel88

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis ravi que vous ayez apprécié cet exercice ! :) Je vais encore retravailler un peu le test, pour traiter tout les aspects de manière satisfaisante.

 

Et je ne saurais me plaindre de le voir ajouté à la liste des tests ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
one1504    236

Bonjour Martel, je n'accroche pas vraiment aux locos à vapeur, mais ton test arriverait presque à m'y faire prendre goût :P

 

Belle réussite que celui ci en tout cas ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Martel, je n'accroche pas vraiment aux locos à vapeur, mais ton test arriverait presque à m'y faire prendre goût :P

 

Belle réussite que celui ci en tout cas ;)

 

Merci c'est un beau compliment que voilà ! :) Je m'excuse mais c'est tellement bon que je ne peut qu t'inviter à y déguster !!! :P

 

Sinon j'ai fini de retravailler le texte, et je l'espère plus exhaustif maintenant, même si je soupçonne qu'il a perdu un peu en spontanéité...

Share this post


Link to post
Share on other sites

×