Test… du dernier-né chez Simcab ! » Railsim-fr.com

«

»

Sep 29

Test… du dernier-né chez Simcab !

Vous savez, ce que j’adore dans le monde du rail, c’est sa diversité : les passionnés peuvent exercer leur hobby dans des domaines très variés. Attention, je ne parle pas ici des « compteurs de rivets », ceux qui vont faire tout un plat pour un TGV carmillon avec un cache-nez gris, ou ceux qui voient dans le X 2800 le transport ferroviaire absolu. Non, je parle ici de ces amateurs, au sens noble du terme, qui m’émerveillent quand ils passent leur temps libre à restaurer puis conduire une machine des années 30. Ces amateurs, qui accumulent au fil des années une collection qui appartient à l’histoire ferroviaire de leur pays et la partagent à tous. Ces amateurs, qui chassent avec fougues les circulations ordinaires et spéciales en photo ou en vidéo. Ces amateurs, qui, passent des milliers d’heures à reproduire en miniature avec une exactitude impressionnante des scènes ferroviaires d’hier et d’aujourd’hui. Bref, vous comprenez mon admiration pour tous ces Hommes.

Il y a une « catégorie » du ferroviaire que je n’ai pas abordé dans mon anaphore (j’en connais qui en seraient jaloux :P), c’est celle de la simulation. C’est la passion que nous partageons tous ici dans cette communauté, mais, certains vont plus loin que leur simple ordinateur, et là aussi, mon admiration n’est pas quantifiable tellement elle est grande. Vous avez peut-être déjà entendu parler sur le forum de Simcab, ou au moins du sujet « Un vrai poste de conduite« . Oui je parle ici de dj gus, qui m’a très gentiment invité à essayer son dernier projet. L’idée est logique, mais brillante : devant votre clavier, ou votre raildriver, vous êtes loin d’avoir les mêmes sensations que derrière un poste de conduite. D’un autre côté, on ne peut pas toquer aux portes des centres de formation de la SNCF « oui bonjoure j’aimerer essayé un de vos simulateure ». Alors que faire ? Adapter les commandes d’un vrai poste de conduite, à un simulateur grand public, du style TS, ZD, TRZ, OR, ZUSI…

C’est quand même mieux qu’un simple clavier d’ordi !

dj gus a commencé « simple » (comprenez très difficile pour nous commun des mortels) avec un premier pupitre, récupéré d’une RIO, qui lui a d’ailleurs valu de passer sur France 3. Puis les projets se sont agrandis et complexifiés aux fil des années, il a ainsi notamment bossé pour installer un simulateur à la Cité du Train (perso je ne l’ai pas vu, mais je doute que des aliens l’aient ramenés dans leur soucoupe volante, ne reste donc plus que l’hypothèse de mon erreur horrible et impardonnable de l’avoir loupé ). Et son dernier projet en date, accrochez-vous, est la création d’un pupitre de conduite, de A à Z.

Le simulateur installé n’est autre que ZUSI 2, qui est d’un niveau de simulation bien plus avancé que notre TS. Un PZB et LZB VRAIMENT réalistes, les courbes de vitesses sur un graphe à la fin de l’activité… (ça c’est un vrai débrief, DTG !) Je lui trouve cependant deux défauts : les graphismes, dépassés (loin d’un TS, voire d’un TRS), et le fait qu’uniquement des lignes allemandes (+/- suisses) soient présentes. Mais forcément, avec un tel niveau de simulation, on peut pas trop diversifier la chose.

Les graphismes de ZUSI 2 ne sont pas géniaux, contrairement au niveau de la simulation qui est professionnel.

Du coup, le pupitre, squelette en bois, type standards actuels européens (cabine centrale, tout sur des écrans, etc…), ressemble à ce que l’on pourrait trouver sur une TRAXX circulant en France : écrans tactiles allemands (le programme accessoire est dispo sur le web, créé pour ZUSI), et présence de la RST. Les différents manipulateurs et BP sont parfaitement utilisables et réalistes ; pour la faire simple, les vraies sensations de conduites sont là. Il faut être concentré sur la signalisation, la voie et les différents écrans : les mauvais graphismes de ZUSI 2 ne sont rarement (jamais) gênants.

Les écrans tactiles sont au top !

Tout a été construit et pensé de manière très ingénieuse et précise – et notre ami dj gus n’a que 18 ans – ainsi par exemple, le pupitre est modulable, et on peut passer d’un EC aux commandes d’une 101, avec tous les manipulateurs présents sur la loco, à l’automotrice régionale type qui n’a qu’un manipulateur combiné traction-freinage. PZB, SIFA, sablage, sont aussi là of course.

On attend désespérément l’ouverture du signal… de gauche à droite, BP URG, PZB et manip combiné.

Vous l’avez compris, encore une merveille produite par le talent et la passion, qui n’est pas encore terminée : ajout de différentes commandes, peinture… quelques « faux-contacts » à régler, et aussi le passage vers ZUSI 3 lorsque celui-ci sortira, qui, niveaux graphismes, n’a rien à avoir avec son prédécesseur. Bref, on ne peut qu’applaudir dj gus pour cette réalisation formidable (et le très bon instructeur par ailleurs, même si certains passagers derrière ont été un peu secoués !) ! La maladie des passionnés du rail (ne dit-on d’ailleurs pas ferrovipathe ?), ne se soigne pas, et c’est une très bonne chose.

 

Un article qui change de ce qu’on trouve d’habitude ici, mais faut bien que je me change les idées vu le °90°*£% qu’a produit la MaJ vers TS15 pour ma part… mais j’y reviendrai, c’est certain 🙂

1 ping

  1. Les simulateurs Giravions, ressuscités par Simcab » Railsim-fr.com

    […] merveille. Pour ceux qui ne connaissent pas le personnage, je vous conseille de (re)lire le billet que j’avais posté à propos de son projet précédent. Cette fois-ci, fini de jouer, car […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>