«

»

Fév 09

Le mardi c’est gratuit n°21 – 1,2,3 Pays-Bas !

Bonjour à tous ! Je vous propose le retour de cette chronique qui s’intéresse aux créations de la communauté… pour combien de numéros, je ne sais pas ! Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, il s’agit de présenter chaque mardi deux belles créations gratuites de grande qualité, qui pourraient tout à fait être payantes.

Commençons sans plus tarder par une belle machine à vapeur gratuite proposée par Caledonia Works. Il s’agit de la locomotive « Single » n°123 des Caledonian Railways, un modèle qui comme son nom l’indique est unique. Il s’agit d’une 211 construite en 1886, conçue uniquement au départ pour être exposée à l’exposition internationale de l’industrie, des sciences et des arts d’Edimbourg de 1886. Petite anecdote, elle participa également à la « Race to the North » de 1888, un évènement, où les différentes compagnies ont littéralement fait la course Londres-Edimbourg, chacun sur leur ligne respective ! Cette machine, bien que petite, pouvait atteindre des vitesses moyennes de 80 voire 90 km/h. Ensuite, elle fut surtout aperçue en tête de trains spéciaux pour les cadres et dirigeants, bien qu’elle fut également affectée au service régulier sur la relation Perth-Dundee dans les années 30. Radiée en 1935 et déjà preservée, elle fut restorée par les British Railways et reprit du service en 1958 pour assurer des trains spéciaux jusqu’à la fin de la vapeur en Ecosse. Cette locomotive est aujourd’hui préservée en statique au Riverside Museum de Glasgow.

N’est-elle pas charmante, cette Single ?

Caledonia Works nous propose ici une superbe version virtuelle de cette 123. D’ailleurs, ce modèle était initialement proposé à la vente pour Digital Traction ! Mais aujourd’hui, chacun peut le télécharger gratuitement sur le site du développeur. Comptez tout de même un bon gigaoctet pour l’installation ! Niveau modélisation, c’est du très très propre, que ce soit l’extérieur ou l’abri. Par ailleurs 7 livrées différentes sont proposées, 5 versions CR et 2 versions LMS. Je trouve personnellement que la livrée bleu Caledonian suit cette machine à ravir ! Petite touche sympathique, l’équipe de conduite qui est charmante…

Sept livrées sont incluses, dont le superbe bleu Caledonian.

Niveau fonctionnalités, c’est aussi très bon, avec plusieurs headboards, un freinage réaliste, des sons enregistrés sur une machine CR d’une série similaire… Des voitures Caledonian sont aussi incluses, pour reproduire une belle rame qui ravira toutes les lignes écossaises à l’époque vapeur, comme Western Lines of Scotland, mais aussi les lignes touristiques, voire même le réseau national ? Attention cependant, cette Caley est puissante, mais il ne faut pas lui faire tirer un trop grand nombre de voitures, au risque de la voir s’épuiser très rapidement… Un très beau modèle, bravo et merci à Kris, fondateur du studio Caledonia Works.

Une rame de voitures CR complète à merveille la locomotive.

Passons maintenant à tout à fait autre chose. On traverse la Manche pour arriver aux Pays-Bas, dans l’est du pays précisément, à la découverte de l’itinéraire Achterhoek-en Twentelijnen v2.0. Ce véritable réseau peut être décrit comme une liaison Apeldoorn-Zutphen, soit via Deventer, soit directe. À Deventer, vous avez le choix de continuer vers Almelo. À Zutphen, vers Winterswijk. Vous suivez ? En tout cas, cela fait environ 130 km parcourables, ce qui est pas mal du tout !

130 km de voies sont parcourables.

Un des gros points positifs est la diversité de ce réseau. En effet, outre la classique double voie électrifiée du réseau néerlandais, la section Apeldoorn-Zutphen directe est une voie unique non électrifiée ! De quoi varier les plaisirs, d’autant plus que de nombreux scénarios sont inclus, employant une grande diversité de matériels, et certains avec annonces réalistes… que du bonheur.

Le réseau comporte des sections en double voie électrifiée, mais aussi une voie unique non électrifiée.

Niveau modélisation, c’est très très beau, quelques poses d’assets un peu répétitifs par endroits, mais franchement, ça n’enlève pas grand chose à l’immersion au coeur des plaines et fôrets néerlandaises. La section à voie unique notamment est très scénique. Fidèle à la réputation de nos amis néerlandais, la modélisation des gares est toujours aussi splendide.

La modélisation des gares est toujours aussi belle.

Pour terminer, je me dois d’évoquer l’aspect qui fâche toujours avec les lignes de ce pays : l’installation et la chasse aux assets. Personnellement, j’ai installé cette ligne sur un TS2021 vierge de toute ligne ou asset néerlandais. Pour le coup, le manuel est très bien construit et liste avec précision les assets nécessaires avec les liens de téléchargement. Après quelques heures passées à tout télécharger, je n’ai pas vu d’assets manquants en jeu, donc point très positif ! Mis à part ces prérequis gratuits, le réseau nécessite également la présence de Munich-Augsburg, Edinburgh-Glasgow, l’ELAP et l’USLAP, et Im Köblitzer Bergland v3. Un très beau réseau, bravo à NielsB_ son auteur !

2 Commentaires

  1. didier vleminckx

    en effet les hollandais sont très forts seul bémol pour moi personnellement ce sont les rails , si on pouvait mettre les VR a la place ? mais bon que du plaisir didier cordialement

  2. Lus0rius

    Le retour de ma chronique vidéoludique préférée ! Deux pépites que je ne connaissais pas en plus, merci de nous les faire découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>