«

»

Mar 13

Une bonne Collett

Salut ! En ce moment, pas de surprise dans les sorties : les BR151 de vR sont excellentes, mais toutes les avoir nécessite d’avoir caché de l’argent aux Maldives, le Cityjet de RSSLO a de jolies fonctionnalités, mais les sons sont à revoir, et la Britannia de JT justifie son prix par une simulation bien avancée… alors pour sortir de l’ordinaire, je vous propose un test de la « Collett Goods » de Digital Traction, disponible dès à présent pour ceux qui l’ont pré-commandés. Les autres devront attendre la publication chez Steam Sound Supreme, qui s’est d’ailleurs occupés des sons de cette machine.

Petite présentation d’abord, la « Collett Goods » ou série 2251 GWR est une locomotive 0-6-0 de cette grande compagnie conçue par… devinez… oui vraiment on s’y attend pas du tout… sisi j’vous jure… bon allez j’arrête… mais encore un peu quand même… Charles Collett :P. 120 machines furent mises en service à partir de 1930, circulant sur tout le réseau GWR en tête de tout train de voyageurs ou marchandises pas trop lourds. Radiées dans les années 50 et surtout 60, aujourd’hui, seule 3205 roule encore, au South Devon Railway (enfin comparé à chez nous c’est déjà bien…).

Une locomotive de taille moyenne, pour des trains moyens.

Bref, concernant cette version virtuelle, la reproduction de DigitalTraction est très convaincante. Le modèle 3D est très joli, de nombreux détails ont été représentés sans être simplement texturés. La locomotive et son tender sont disponibles en trois livrées : vert Brunswick GWR, et deux versions de la livrée noire BR. On notera que l’on peut modifier la plaque de dépôt et l’effet (métal ou poli) de la cheminée et de la soupape de sécurité. Malheureusement, les 20 machines construites sans fenêtre de côté (à cause des craintes liées à la guerre) n’ont pas été reproduites.

DT a fait du bon boulot.

L’abri est très sympathique, c’est un des meilleurs que DigitalTraction ait reproduit pour l’instant. Les différents tuyaux ont l’air pour une fois bien soignés. Les textures sont également de bonne qualité. Ce qui est encore mieux, c’est la conduite de cette locomotive, qui est très agréable, avec une physique qui me parait réaliste. Et comme j’écrivais plus haut, les sons ont été enregistrés par Steam Sound Supreme sur la 3205, et c’est très très très appréciable. Niveau scénarios, il y a pas mal de Quick Drives, et aussi trois bons scénarios standard pour la Riviera in the fifties.

L’abri est de bonne qualité, c’est ce qu’il faisait un peu défaut sur les précédents modèles du studio.

Le problème, c’est le positionnement de DT sur le marché actuel. D’un côté vous avez JustTrains, VictoryWorks et autres Smokebox qui font des locomotives très jolies, mais au fonctionnement très avancé, de l’autre DTG avec des locomotives très jolies mais très basiques… le petit studio anglais se retrouve un petit peu coincé entre ces deux segments avec une locomotive très jolie, mais des fonctionnalités entre les deux, et je pense malheureusement que seuls ceux qui ont un intérêt pour les locomotives GWR achèteront cet add-on. Car si vous voulez juste un nouveau joujou à vapeur, il y a plus intéressant ailleurs, selon que vous recherchiez la facilité ou le défi.

Ni basique, ni avancée… moyenne par sa taille, et ses fonctionnalités aussi.

Personnellement, cela reste une locomotive soignée, et agréable à conduire, donc je vous la recommande tout de même. Il est juste dommage de ne pas voir de fonctionnalités plus avancées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>