«

Fév 23

Le mardi c’est gratuit n°23 – voyage dans l’espace et dans le temps

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, pour essayer de nous évader un petit peu, je vous propose deux voyages : un premier dans l’espace, un second dans le temps.

Mesdames, messieurs, railsim.fr vous souhaite la bienvenue à bord de ce billet de blog à destination de… la Roumanie ! C’est en effet en Europe de l’Est que je vous emmène, et plus précisément en Transylvanie, sur la ligne 412 Jibou – Sărmășag. Il s’agit d’une voie unique non électrifiée, comportant une quarantaine de kilomètres, et très pittoresque. Ligne secondaire, elle comporte tout de même 9 haltes encore toutes ouvertes aujourd’hui, ainsi que la relativement imposante gare de Zalău Nord, à peu près à mi-chemin. Jusque dans les années 90, c’était un petit paradis de la traction thermique puisque de longs trains de voyageurs tirés par de gros diesels comme des 060DA, 040DHC, comprenant parfois une dizaine de voitures, et fourgon chaudière si nécessaire, circulaient, assurant des trains locaux mais aussi pour Bucarest, de jour comme de nuit. Petit à petit, au vu de la montée du trafic routier au détriment du ferroviaire (hé oui, il n’y a pas qu’en France…), ces relations directes furent supprimées et seuls des autorails série 79 (ex-Allemagne de l’Est) assuraient des dessertes locales. Aujourd’hui, ce sont les automoteurs bi-caisses série 92 (Desiro Classic) qui ont pris le relais, en plus des quelques frets qui circulent encore.

Qu’elle est belle, cette ligne roumaine !

Quand je vous dis que c’est un véritable voyage, je n’exagère pas ! Les talents des auteurs, Andrei Simniceanu et Remus Iancu nous permettent de nous immerger dans la campagne roumaine, c’est très ressemblant à la réalité : ces petites vallées, ces champs, ces villages, ces haltes avec seulement un quai et une pancarte qui a subi les affres du temps (en même temps y a t-il besoin d’autre chose pour qu’un train s’y arrête ?)… ça fonctionne. On est pas loin en terme de qualité des belles réalisations payantes que l’on trouve sur le site de Rail Studios. La distance de pose est remarquable, je ne sais pas comment mais seuls les roumains arrivent à un tel résultat… Je trouve cependant qu’il y a quelques imperfections mineures, mais qui ne gâchent en rien le plaisir de rouler sur cette ligne.

Les haltes sont très pittoresques.

Point positif, outre la modélisation d’assets spécifiques, la signalisation est correctement reproduite, avec bloc lumineux automatique entre Jibou et Zalău, et signalisation mécanique entre Zalău et Sărmășag. Il va donc falloir réviser pour parcourir cette charmante ligne, dont la viteza stabilita (vitesse de ligne) est comprise entre 40 et 50 km/h. Pour finir, point positif, l’installation relativement facile (attention, la Stevens Pass est un pré-requis non listé sur le site web) et un point négatif, des scénarios que je ne peux lancer uniquement via l’éditeur, et qui nécessitent le pack 060DA qui coûte à lui seul 30 euros… Néanmoins, des Quick Drive sont inclus, donc vous pourrez quand même bien vous amuser sur cette très belle réalisation !

Certains scénarios – excellents au demeurant – nécessitent le pack des 060DA.

Allez, le voyage en Roumanie se termine, c’est une tout autre direction que nous prenons à présent. On monte dans la machine à remonter le temps, et on règle sur 1920 pour partir à la découverte du Bessemer & Lake Erie Railroad, dans le nord-est des États-Unis. Vous avez peut-être déjà entendu parler de cet add-on de G-TraX un temps vendu sur Steam. Hé bien il est désormais gratuit ! Cette modélisation reproduit un chemin de fer créé en 1897 par Andrew Carnegie, alors propriétaire de plusieurs aciéries, pour transporter du minerai de fer arrivant par bateau du lac Erie (un des grands lacs d’Amérique du Nord) jusqu’aux usines de la région de Pittsburgh.

Retour à l’âge d’or de la vapeur outre-Atlantique…

Bien que cette ligne ait un peu vieillie en terme de décors, le but des concepteurs, nous faire voyager à l’âge d’or de la vapeur américaine, est toujours atteint. Nous disposons ainsi de deux locomotives, une majestueuse 151 « Santa Fe » capable de tracter des frets longs et lourds à des vitesses plus que respectables, et une 030 « Six-Coupled » pour les manœuvres. La modélisation extérieure et de l’abri restent correctes même si en 2021, on a fait mieux. De plus, les fonctionnalités restent très basiques, mais ça suffit pour avancer. Les sons ne sont également pas parfaits, mais ils ne sont pas mauvais non plus.

L’add-on a un peu vieilli (surtout pour les locomotives), mais ça reste très chouette !

Le grand point fort de cet add-on réside dans l’exploitation et les possibilités de scénarios offertes. En effet, même si les développeurs ont fait le choix de faire des coupes dans la section centrale de la ligne – qui passe ainsi de 225 km en réalité à 113 km dans TS, pour « diminuer la sensation d’ennui », on se prend vite au jeu de dompter les locomotives, à la tête de trains de minerai de fer de plusieurs milliers de tonnes. Il faut savoir anticiper ses arrêts devant les bras des signaux mécaniques, car contrairement à la ligne roumaine dont je parlais plus haut, ici le trafic est très important ! Et si vous préférez être plus tranquille, vous pouvez aussi vous amusez à faire de la manœuvre avec la dizaine de wagons différents inclus (dont un charmant wagon spécialisé dans le transport de cornichons !), les triages et faisceaux en tout genre étant très nombreux le long du parcours. Bref, une ligne pleine de matériels et de possibilités. Avec 14 scénarios Carrière proposés, vous aurez déjà de quoi faire ! D’autant plus que pour une fois, aucun pré-requis n’est nécessaire, le téléchargement se suffit à lui-même. Alors, qu’est-ce que vous attendez ?

Les possibilités de manœuvres sont quasi infinies…

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Tarik

    La Jibou-Sarmasag est très belle, une des lignes les plus sous-cotés de TS. En plus on s’y croit vraiment contrairement à d’autres lignes freewares.

    Très content de voir la qualité de tes posts encore une fois Olivier, j’espère que tu vas continur 🙂

  2. HonfleurVB

    Hello Cerbère22 ! Bien content de relire tes chroniques de qualité ici. 🙂

  3. jibeh

    Quel bonheur de retrouver tes chroniques ! Merci Olivier

  4. cerbere22

    Merci à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>