«

»

Juin 23

WCML Over the Shap : une suite de qualité

Non vous ne rêvez pas, vous lisez bien un test écrit par votre cerbounet préféré ^^ Après 7 mois sans TS, pardonnez-moi cette vulgarité mais putain ça fait du bien de retrouver l’écran d’attente avec sa fantastique musique, le petit ploc quelques secondes avant la fin du chargement du scénario…

F12… F12… ça fait longtemps que je n’avais pas appuyé sur cette touche 😛

Mon nouvel ordi, je viens de l’avoir juste au moment des soldes, du coup j’en profite ^^ Premier test d’une longue série de rattrapages, voilà la WCML Over the Shap du grand K. Ross, qui nous propose pour une troisième fois Carlisle après la WCML North (Glasgow-Carlisle) et la Western Lines of Scotland, deux lignes qui font partie des préférées de la communauté, et à juste titre ; deux indispensables. Cette WCML OTS est en fait la suite de la première citée, jusqu’à Preston. Elle inclue également un prolongement non électrifié vers Dumfries (déjà montré à l’époque fin des années 50 sur la WLoS), le tout pour 90 miles de plaisir.

La ligne représente la WCML mais aussi la brance Dumfries-Carlisle.

Encore une fois, K. Ross ne déçoit pas. Son talent de pose de décor s’exprime encore ici pleinement, et on ne s’ennuie pas une seconde. On est bien plongé dans l’ambiance typique des comtés de Cumbrie et de Lancashire, et le tout fait naturellement suite aux paysages rencontrés sur la WCML-N. Et même avec plusieurs années d’écart au niveau technologie (je pense notamment aux arbres 3D), la continuité entre les deux lignes est toute naturelle.

On est pas dans le nord-est de l’Angleterre là ?

La pose des décors est donc parfaite, les différents tableaux de paysages s’enchainent pour le plaisir de nos yeux,. Les coins bien connus des spotters, ainsi que les lieux importants sont bien représentés. Mon petit coin préféré à moi, c’est la banlieue de Preston.  J’ai tout de même une petite réserve à émettre : la pose des décors est parfaite, mais parfois il n’y a pas de décors, et ce assez près de la voie, notamment aux alentours du Shap Summit… vraiment dommage.

Preston, mon tableau préféré de la ligne.

Passons au matériel roulant fourni, Class 47 pour ceux qui ne l’ont toujours pas, mais surtout Class 87, toujours sympa à conduire avec ses crans et limites de courant à respecter. La Class 87 ne diffère pas grandement de celle vendue en DLC, à part un point très important : enfin les neutral sections (équivalentes de nos sectionnements) sont simulées. Il ne faut ainsi pas oublier de couper la traction à l’annonce d’une telle zone, sous peine de voir quelques problèmes arriver… La simulation est conforme à la réalité, et c’est bien expliqué dans un tutoriel.

A part la gestion des Neutral Sections, la 87 incluse ne diffère pas grandement de celle déjà disponible (et de la 86 pour le non connaisseur).

La conduite sera également plus adaptée pour les débutants avec l’utilisation du nouvel HUD qui affiche ainsi l’état du manipulateur de traction à la place de pourcentages, plus pratique pour maitriser sa machine. Ce HUD est d’ailleurs aussi utilisé pour la 47. Je vais également mentionner les sons qui sont pas mal pour une fois, c’est mieux que le standard habituel de RSC en la matière.

En cabine, avec les tableaux de paysages et les plutôt bons sons, on ne s’ennuie pas.

Ross à l’habitude de soigner ses scénarios et c’est une nouvelle fois le cas ici avec des consists AI à foison, vous ne serez pas la seule Class 87 à circuler sur la ligne ! ^^ Et puis c’est varié, avec d’abord deux tutos pour prendre en main la machine, un scénario introductif très sympa qui vous permet de découvrir la ligne et puis ensuite on enchaine avec les choses sérieuses, 87 sur la WCML et 47 sur l’antenne de Dumfries.

Les scénarios sont variés et remplis de matériels AI.

Le décor est posé de façon à ce que l’on puisse reproduire sans trop d’incohérences l’ère BR Blue mais aussi l’ère moderne, et ne vous gênez surtout pas pour faire profiter vos Pendolinos, (Super) Voyagers, 90, 92… d’un nouveau terrain de jeu qui je suis sûr les plaira énormément.

J’adore faire rouler le Pretendolino sur cette ligne ^^

Pour conclure, si vous aimez la WCML-N, vous aimerez encore plus la WCML OTS, et si vous ne connaissez pas la WCML-N, je ne sais laquelle des deux vous conseiller ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>