«

»

Juin 24

Class 321 : le match DTG vs AP

Troisième test de cette série de rattrapages, qui suit logiquement le précédent, puisque je me suis laisser tenter par le pack ECML + FCC Class 321. Armstrong Powerhouse propose également une modélisation de cette automotrice ; voyons voir tout ça.

AP vs DTG, qui va gagner ?

Rien qu’au niveau modélisation extérieure, AP a largement l’avantage : une 3D beaucoup plus soignée, notamment pour les bogies, alors que DTG propose quelque chose de plus brouillon… que ce soit en modélisation pure ou en texturing. Et c’est même parfois incorrect, comme par exemple le toit au niveau du panto !

La modélisation est bien meilleure chez AP, par exemple au niveau des bogies.

Pour les livrées, vous connaissez déjà la réponse… tandis que DTG n’en propose qu’une (la First Capital Connect, pour aller sur la ECML), AP en propose… 16 au total ; parce que non seulement vous pourrez faire rouler des 321, mais aussi des 320 et des 322, si vous réussissez à passer outre les fines différences qui existent en réalité.

AP ne se limite pas à la livrée FCC.

Passons à la cabine, où franchement, DTG déçoit, même sans comparaison : la 3D est terne, bâclée, il existe pas mal de textures 2D, le DRA est moche… bof bof bof tout ça. AP propose à l’inverse une cabine 3D-only, c’est joli c’est patiné, ils ont même poussé le vice jusqu’à faire les reflets de la cabine sur le bouton de l’AWS… ça vise la perfection !

La cabine de DTG est bof… Et regardez-moi ça, les portes sont ouvertes et pourtant le voyant Door Interlock est allumé… nul.

Et c’est au niveau des fonctionnalités qu’AP met KO DTG : le développeur de TS ne propose… rien, même pas le buzzer, c’est tout simplement vide et scandaleux, alors que de l’autre côté, DSD, choix de la destination, le panneau au dos du conducteur est un peu fonctionnel alors qu’on ne peut même pas le voir dans la cabine de DTG… et là où AP est intelligent, c’est qu’il s’est resservi des mêmes commandes que pour ces autres modèles. Après des mois sans TS, et deux petits scénarios avec la 90 et le 142, j’ai réussi à prendre en main les fonctionnalités de la 321 sans aucun problèmes. Autre point positif : le choix entre une opération DOO, où il faut gérer la fermeture des portes, et une opération avec contrôleur, où on a juste à appuyer sur le buzzer, le tout changeable avec un raccourci.

C’est pas mieux ça franchement ? Et en plus, c’est bourré de fonctionnalités.

Nouveauté supplémentaire et pratique, l’apparition d’un menu qui permet d’activer ou désactiver les différentes options.

Un menu pratique pour les novices est facilement accessible.

Je serai un peu moins dithyrambique pour les scénarios ; Richard a visé un peu tros grop là, et les chutes de FPS se font vraiment sentir, même avec une plutôt bonne config, au final seul deux scénarios sont jouables pour moi… dommage. Un se déroule sur l’ECML, et les autres sur la GEML. Bon sinon DTG est aux abonnés absents puisqu’à part  2 scénarios basiques faudra se contenter du workshop…

La majorité des scénarios d’AP se passent sur la GEML, mais ils sont souvent très gourmands en ressources…

On pourra s’amuser avec la version d’AP sur pas mal de lignes au final, WCML-N, GEML, ECML… alors que celle de DTG ne sera utile que sur la dernière citée… vraiment une version bâclée. Je suis tellement déçu que je pourrais presque dire que ça vaut même pas les deux euros qu’elle coute actuellement en solde avec le pack ECML… Si vous aimez le réalisme, foncez tout de suite chez AP, et si vous aimez plutôt la conduite basique, allez-y, forcez-vous un peu pour préférer le grand studio indépendant et vous verrez, même s’il faudra au départ fournir quelques efforts, vous ne le regretterez pas.

Avec les variantes 320 et 322, vous pourrez également faire joujou en Ecosse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>