«

»

Fév 03

Le mardi c’est gratuit #18 – Large ligne et voie étroite

Yo ! Après quelques vacances, le mardi c’est gratuit revient en 2015, toujours avec le même concept. C’est mardi, et c’est gratuit ! Cette semaine, je vous propose deux lignes exceptionnelles, des must-have à mon goût.

On commence avec la véritable surprise de 2014, sortie le 31 décembre, un magnifique cadeau de Noël pour les amateurs du rail anglais, il s’agit de la map « Chiltern Main Line and West Midlands« , qui comprend TOUT le réseau Chiltern Railways, à l’exception de la liaison vers Paddington. C’est un travail immense, il y a je dirais aux alentours de 200-250 kilomètres de voies. Pour ceux qui ne voient pas trop, on se situe au nord-ouest de Londres, entre la West Coast Main Line et la Great Western Main Line, le terminus de la City étant la gare de Maryelbone. Chiltern Railways exploite la Chiltern Main Line, qui relie Londres à Birmingham Snow Hill via High Wycombe et Banbury, c’est un trajet un peu plus long que celui via la WCML. Certains trains continuent encore plus loin, vers Kiddermisnter. Au tout début de cette ligne diverge une autre grande ligne, celle vers Aylesbury, qui est particulière, j’y reviendrai. Il est également possible de rejoindre cette ligne juste avant son terminus, via une voie unique qui s’accroche à la Chiltern Main Line à Princes Risborough. Pour compléter le réseau, il faut signaler les deux branches vers Stratford-Upon-Avon (une de Londres, une de Birmingham). Voilà, vous avez tous les trains de Chiltern Railways !

Ambiance Chiltern à Aylesbury.

Parlons un peu de la ligne, beaucoup de verdure, et c’est fidèlement reproduit ingame. Il y a un superbe travail sur les… chilterns (les collines qui ont donné leur nom à la compagnie et la ligne). La ligne n’est pas la plus passionnante de toutes en réalité, mais il y a tout de même de très jolies scènes, et je ne me suis jamais ennuyé une seule seconde. La pose de la végétation est très bonne ; c’est que du scenery 2D, pas de souci, sauf qu’en hiver ou en automne c’est quand même moins bien que la 3D !

C’est très très vert !

Les zones urbaines sont un petit peu en dessous, mais il faut dire que sortir un travail gratuit comme celui là tout seul, c’est fantastique. La modélisation de bâtiments customs prend du temps, ça se comprend facilement. Tout de même, on retrouve les grandes gares et les signal boxes en textures basse/moyenne résolution. Maryelbone est franchement instantanément reconnaissable et bien modélisé. Les différents objets aux couleurs de Chiltern (le bleu principalement) eux sont très bien faits : pancartes, lampes, bancs, passerelles… c’est génial c’est que de l’amour.

On a déjà vu mieux, mais la modélisation de Maryelbone reste plus que convenable.

Il y a sur cette ligne trois problèmes : premièrement des petits bugs mineurs d’assets et de terrain,qui ne sont pas très grave, deuxièmement, il n’y a pas de signalisation du métro londonien réaliste – et c’est un problème car, la ligne vers Aylesbury partage sur une longue partie ses voies avec le métro ! C’est un cas unique dans le pays, on passe du réseau national au réseau de l’Underground comme ça : les conducteurs de Chiltern sont donc formés pour circuler sur un réseau avec ses particularités, et les matériels sont également équipés. (Pour l’anecdote, ingame, c’est une signalisation croate qui est employée, mais avec un aspect clignotant qu’il ne faut pas regarder).

Les trains Chiltern circulent en partie sur le réseau de l’Underground.

Enfin, dernier problème, le principal à mes yeux, la trackrule qui délire complètement au niveau des limitations de vitesse. Il faut se fier uniquement aux speed boards au bord de la voie, et encore, après avoir consulté le Sectional Appendix de Network Rail, il y a quelques erreurs. Enfin, tout ça à mes yeux ne sont que des petites choses, quand on regarde la globalité de la map !

Il y a quelques problèmes, mais qu’effacent que très peu la qualité de la ligne.

Les signaux par contre sont correctement identifiés, et c’est une preuve de plus du soin qui a été apportée à cette ligne magnifique, un réseau tout entier quoi !!! De quoi sortir enfin nos 67 en livrée Wrexham&Shropshire accompagnés de DVT, des 121, des 168, des 165… un pur bonheur, surtout que pas mal de scénarios réalistes sont inclus. Il y en a même pour les amateurs de fret avec des 56, 60, 66 et 70 ! Certes, certains me diront, mais oui, y a plein de DLC nécessaires… Bah, du coup, vous saurez quoi faire lors des prochaines soldes 😛 En tout cas, pour moi, c’est clairement la meilleure ligne de 2014 ; c’est la seule sur laquelle j’ai pu passer 1 mois non-stop.

L’occasion de sortir nos DMU en livrée adéquate !

 

On continue avec une deuxième ligne, mais on change complètement d’univers ; adieu les grandes villes anglaises et les locomotives bourrées d’informatiques, bienvenue en République Tchèque et ses petits trains de campagne ; la ligne s’appelle « Úzkrorozchodná« , ce qui signifie Voie étroite. Elle est semi-réaliste puisqu’elle est très inspirée de la Jindřichův Hradec – Nová Bystřice, écartement des voies 760 mm, située à quelques kilomètres à peine au nord de l’Autriche. Cette ligne est toujours exploitée aujourd’hui, par les JHMD – la privatisation existe partout ! En plus du trafic régulier, des trains à vapeur circulent l’été pour les touristes.

Vous commencez à me connaître, je ne suis pas fan du tout des lignes fictives ou semi-fictives, sauf quand celles-ci sont magnifiques. C’est tout à fait le cas ici, cette création dépasse de beaucoup nombre de lignes payantes ; le seul petit reproche serait sa longueur, 10 kilomètres environ, qui se parcourent en une demi-heure à peu près.

Une ligne somptueuse !

La ligne est de grande qualité, et comme disent tous les grands chefs, un bon plat, ça commence par de bons produits. Dans TS c’est pareil, t’as beau être le meilleur créateur de scènes du monde, si tes assets sont nuls, la ligne sera moche. Les tchèques sont connus pour leurs excellents arbres 2D et 3D – utilisés à foison ici pour notre plus grand plaisir – mais les nombreux bâtiments customs, notamment les gares, qui sont superbes, réalisées un très bon texturing qui les rend parfaitement réalistes.

Le texturing des bâtiments les rend particulièrement réalistes.

On retrouve sans souci l’ambiance d’une petite ligne perdue au fin fond de l’Europe de l’Est, croisant des petites routes et chemins tous les 500 mètres, s’arrêtant à des gares-qu’on-croirait-pas-que-c’est-des-gares-tellement-y-a-rien, côtoyant les sublimes œuvres de la Nature, tout en surveillant l’indicateur de vitesse, car on grimpe et on descend souvent ! « Ferroviairement » parlant, c’est tout à fait différent, mais il y a quand même un petit quelque chose avec le West Highland Railway – mon côté english railfan qui me fait dire ça ; une ligne vraiment charmante au sens étymologique. Le temps s’arrête, et on savoure chaque instant du voyage.

Le petit train des campagnes…

Avec la ligne, sont inclus des matériels du même niveau de qualité : des voitures et wagons, qui se marient comme un gant à l’ambiance CFDesque dont je viens de parler, mais également une locomotive diesel TU47 (série 705.9 dans la numérotation actuelle des CD), en deux livrées de JHMD. Celles-ci ont été construites dans les années 50, au cours de la dieselisation du pays. Munies d’un moteur DR à 12 cylindres en V, elles développent 257 kW de puissance, et une vitesse maximale de 40 ou 50 km/h. Autant dire qu’on a le temps de regarder le paysage, mais c’est bien ce qu’on recherche ici !

La TU47 est disponible en deux livrées des JHMD.

La modélisation extérieure pourrait être un petit peu plus soignée,  mais en cabine en tout cas y a rien à dire. On s’y croit totalement, et en plus, la conduite ainsi que la mise en service sont assez réalistes ! Un vrai bonheur de conduire notre petit train à travers les différents paysages de cette ligne. Quatre scénarios très bien faits et un tutoriel sont inclus, ainsi que des QD. Je regrette juste l’absence de traduction au moins anglaise pour les boîtes de dialogue qui s’affichent régulièrement, mais à part ce petit point, il n’y a pas grand chose à redire. Surtout que là, aucun autre add-on payant est nécessaire ! Alors jetez-vous dessus si ce n’est pas encore fait !

En cabine, on s’y croit tellement !

5 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Gandalf

    Merci pour tous ces tests, je vais essayer la ligne Tchèque qui a l’air bien sympa!

  2. oliver27

    Je vais me laisser tenter par la Chiltern Main Line, je crois que j’ai toutes les lignes et matériels nécessaires sauf la Class 20 de Just Trains, j’ai commencé à télécharger et installer les assets et reskins nécessaires.

    Le fichier txt joint à l’archive pour l’installation du reskin LU pour la 377 (ukts 30913) me semble un peu étonnant, il demande de copier le répertoire LU directement à la racine du dossier railworks. Je pense qu’il y a une erreur dans l’explication.

    1. cerbere22

      En fait il faut copier un dossier dans la Class 377, le renommer en LUmachintruc et copier le dossier LUmachintruc… sauf que le readme ne précise pas quel dossier de base il faut dupliquer. J’ai essayé avec Southern et SE-White, mais dans les deux cas j’ai des missing textures…

      1. oliver27

        Merci pour ta réponse. C’est ce que j’ai essayé également, dupliquer un des dossiers déjà existants et y copier les fichiers du reskin… On verra bien quand j’aurais tout installé si ça fonctionne ou pas. En tout cas, je ne vois pas ce reskin dans le quickdrive…

  3. Tarik

    Bonjour, j’ai installé la ligne tchèque Uzkorozchodka sur TS2015 mais le terrain est blanc avec des carrés et parfois le chemin de fer n’est pas visible. C’est très frustrant, comment je peux remédier à ce problème? 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>