«

»

Jan 23

LINT 41 : la passion de la finesse

Salut ! Aujourd’hui, deux jolis autorails de sortis : la caravelle modèle X 4500, disponible gratuitement sur le site, modélisée par l’excellent PapiNic (un mois après la « mort » des caravelles chez nous… je suis tout triste) ; et de l’autre côté de la frontière, c’est le LINT 41 qui a été créé par RailTraction, et mis en vente aujourd’hui pour un peu plus de 15 euros (merci la nouvelle loi sur la TVA). Le nom de ce train n’a pas été tiré au hasard dans une grille d’un livre-dont-vous-êtes-le-héros, il a une signification : Leichter Innovativer Nahverkehrstriebwagen soit autorail léger innovant de transport local. Il fait partie de la famille des Coradia, et on ressent immédiatement la ressemblance avec nos suppos (ou baleines si vous préférez) (ou saucisses si vous préférez) (ou concombres si vous préférez) (allez, X 73500 comme ça tout le monde comprendra), et les Minuetti, pour nos amis italiens.

En Allemagne (seule une livrée DB Regio générique est incluse), les LINT 41, classés dans la série 648, circulent dans plusieurs régions, et l’afficheur de destination nous offre une palette assez large de destinations réelles et fictives, mais qui nous conviennent bien (Projekt Freiberg, Köblitzer). Pour changer un peu, j’ai décidé de l’utiliser sur un RB entre Hamburg Hbf et Neumünster. Une fois le scénario créé puis lancé, la surprise est agréable : la modélisation extérieure est excellente, avec juste un petit bémol sur les bogies dont certaines parties sont texturées alors qu’elles auraient pu être en 3D. Le texturing est en haute définition et excellent, sans bavures. Il faut signaler que contrairement aux deux sorties précédentes, (l’ER20 et la Vectron), cet add-on a été développé par RailTraction lui-même, et non pas RSSLO.

Un autorail magnifique !

La cabine constitue la deuxième très belle surprise, avec que de la 3D et de la HD. C’est très propre, la caméra est bien placée, tout est fait pour qu’on passe un agréable moment à la conduite. La grande vitre centrale offre une très belle vue, et large aussi. Par contre, j’ai l’impression que certaines animation de sélecteurs sont absentes, comme celui de l’essuie-glace. Concernant la vue passager… y en a pas ! C’est franchement dommage.

Le lien avec la cabine d’un X 73500 se fait tout de suite.

Les fonctionnalités sont de haut niveau (pas très loin du tout de la gamme EXPERT LINE de vR), avec séquences de démarrage/arrêt moteur, déverouillage-ouverture-fermeture-verouillage des portes, vitesse imposée (enfin, ils auraient pu trouver un contrôle clavier plus simple que Ctrl+Shift+A…), le comportement du frein comme en réalité, deux écrans d’aide à la conduite dynamiques (ici, les fonctions gadgets de l’ER20 auraient vraiment ajouté un GRAND plus). La physique semble très correctes, les sons ont été enregistrés sur un modèle réel… mais le niveau c’est n’importe quoi, me faites pas croire que la cabine est aussi silencieuse que ça. N’oubliez pas de redescendre un peu le volume si vous conduisez une Ludmilla juste après 😛 Petit point négatif également, pas de consists QD à ma connaissance… ni de manuel, ou alors j’ai pas assez cherché ! (seulement un guide de démarrage rapide fourni avec le zip).

L’un des deux écrans affiche le pourcentage de traction et l’heure de façon dynamique. On aurait aimé en voir plus !

Bref, un excellent modèle, franchement, qui vaut largement le coup, en gros c’est le 628 des années 2010, aussi bon voir meilleur. Un scénario est fourni pour la Köln-Koblenz, mais nul doute que la communauté allemande va nous proposer d’excellentes activités (il y en a déjà…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>