Jump to content

JORDIHP

Membre
  • Content count

    217
  • Donations

    0.00 EUR 
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

JORDIHP last won the day on December 5 2016

JORDIHP had the most liked content!

Community Reputation

109 Excellente

About JORDIHP

  • Rank
    Membre actif
  • Birthday 01/16/1952

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Localisation
    Barcelona

Recent Profile Visitors

8,596 profile views
  1. Gégé, une précision: Si on souhaite réduire la pression des freins (cet a dire augmenter un peu plus la pression de l’air dans le conduite de frein du train), il n’est pas nécessaire de relâcher totalement les freins. Sino tout simplement de laisser entrer une certaine quantité d’air dans la conduite de frein, utilisant la position « Release », avec le fin d’augmenter la pression du conduit, et pourtant réduire la pression des sabots de frein. Et bloquer ensuite ce mouvement lorsque le niveau de frein souhaité est atteint, tout plaçant une autre fois le levier de frein en la position « Suppression ». L’utilisation de la position « Release » peut être utilise de façon total ou partial, selon le mouvement du système que on veut réaliser. Cordialement,
  2. Bonjour, gégé21. Il est nécessaire avoir présent, qu’il n’existe pas un ordre prédéfini de positionnement du levier de frein lors de la manipulation de celui-ci. Une position ou une autre est recherchée en fonction de l'application du frein souhaité, et de sa situation à ce moment-là. Mais peut-être pour le comprendre, que nous fassions une description d'une circulation imaginaire d’un train: 1- Le train est arrêté, donc il est freine avec une intensité de force des sabots de freins, déterminée par la pression à l'intérieur de la conduite de frein. Admettons de manière hypothétique que la pression nominale est la moitié de ce qui est nécessaire pour circuler. 2- Pour commencer la marche du train, les freins doivent être retirés. Le levier de frein est donc placé en position de "Release", ce qui permet à l'air d'entrer dans la conduite de frein du train, jusqu'à la pression soit égalisée avec la du réservoir principal de la locomotive. De cette manière, les triples valves des véhicules de la composition vident les cylindres de frein respectifs de l'air utilisé lors du freinage précédent. Tandis que, simultanément, dans chaque réservoir d’air de chaque véhicule cet air utilisé est rétabli (aussi à travers des triples valves), ce qui permet avoir de l'air pour la prochaine application du frein. 3- Une fois que la pression totale dans la conduite a été rétablie, le mécanicien place le levier de frein dans la position "Suppression". Avec cette position aucun air ne pénètre ni sort de la conduite de frein du train. Donc, le train est maintenant prêt à commencer la marche. 4- Le train commence sa marche et, par exemple, lors de la descente d'une pente, le mécanicien applique le frein en plaçant le levier de frein en position "Service" pendant un court instant. Cela permet à une certaine quantité d’air de sortir de la conduite de frein, et aux triples valves des véhicules, de laisser passer l’air des réservoirs d’air des véhicules dans les cylindres de frein correspondants. 5- Immédiatement, le mécanicien retourne le levier de frein à la position "Suppression", afin de maintenir la pression du conduit du train, dans la valeur qu’il vient de donner pour le freinage. 6- Si la force de freinage (la pression exercée par les sabots de freins sur les roues) n’est pas suffisante, le mécanicien peut serrer rapidement un peu plus les freins en déplaçant rapidement une autre fois le levier de frein sur la position "Service", puis en revenant rapidement à la position "Suppression". Le rythme et la quantité de ces mouvements: Suppression - Service - Suppression - Service - Suppression ... dépendent du style de conduite de chaque mécanicien, ainsi que des caractéristiques et du poids du train. On doit toujours terminer cette séquence en position "Suppression", ce qui permet de maintenir la pression atteinte dans la conduite de frein du train, et pourtant l’intensité souhaitée du freinage. 7- Si le mécanicien doit réduire plus rapidement la pression d'air dans la conduite de freinage du train (cet a dire, appliquer plus rapidement les freins), le mécanicien peut faire passer le levier de frein directement à la position "Full Service" au lieu de la position "Service". Tout permettant ainsi une sortie d'air plus rapide de la conduite de frein. En fait, la différence entre Service et Full Service réside essentiellement dans la quantité d'air, qui chaque position permet de sortir de la conduite de frein, dans un même laps de temps. 8- En cas de freinage d'urgence, le mécanicien doit placer le levier de frein en position "Emergency" et le laisser dans cette position jusqu'au moment que le train puisse être libéré. La position "Emergency" permet une vidange ultra rapide de la conduite de frein du train. 9- Dans tous les cas, pour éliminer le frein ou pour réduire son intensité, le mécanicien doit toujours repositionner le levier de frein en position "Release" pour permettre à l'air de pénétrer dans la conduite de frein du train. Et après ça revenir à la position "Suppression". J'espère que cette description (un peu longue ), permettra de comprendre le fonctionnement basique d'un système de freins Westinghouse. Cordialement,
  3. Merci, Merci, Merci, Pierre pour ces voitures. J’aime beaucoup ce type de matériel roulant….. D’autre part : Es que tu as pensée aussi (peut-être) en les voitures OCEM de rivetage apparent ? Cordialement,
  4. [SimExpress] BB26000

    Mes plus sincères félicitations Treno.Notte, pour ta magnifique BB 26000. Non seulement pour la finition du modèle, mais aussi pour son comportement de conduite extrêmement réaliste et noble. Et pour ses sons, qui augmentent considérablement le réalisme de la conduite. Beaucoup d'encouragements, et S.V.P. continue comme ça. Cordialement,
  5. Les bricoles de zawal

    Bonsoir zawal. Cette locomotive sera aussi un magnifique modèle, pour circuler sur ta route du "Far West".
  6. Les bricoles de zawal

    Bravo zawal!!! Bravo, Bravo, Bravo!!!!!!
  7. Add-ons TS payants à venir

    +1 Moi aussi l’achète.
  8. Train Sim World : tous vos avis ici !

    Je aussi l’ai acheté au premier moment. Je joue encore… et de plus en plus avec la ligne de la Rhur. Il hi ha un avant et un après avec la West Somerset, et surtout après la ligne de la Rhur : Fantastique!!!
  9. Add-ons TS payants à venir

    Malheureusement, la limitation de la ligne à Poschiavo nous empêchera de traverser la célèbre boucle en spirale de Brusio. En tout cas, c'est une bonne nouvelle. Espérons dans le futur le merge de cette route avec la de l’Albula ...
  10. Train Simulator 2019

    Aleluya!!! Une excellente nouvelle.
  11. Train Touristique de la Vallée de la Canner

    Enfin, un chemin de fer secondaire en version "weathered". Une route vraiment prometteuse. Félicitations!!!
  12. Spécial Vapeur

    Quelques autres captures de la route Green River R.R.
  13. Trainz New Era

    Merci beaucoup Lucky. Des sites avec beaucoup de choses intéressantes. Cordialement,
  14. Trainz New Era

    Bonsoir Lucky. S.V.P. quelle est la page web d’où on peut télécharger cette locomotive à vapeur polonaise? Es qu’il y a d’autres locomotives à vapeur polonaises, allemandes ou centre-européennes pour TANE? Merci.
  15. Les Screens de JP

    Effectivement, le modèle est une évolution d’un "Liberty Ship" en version militaire. Ce qui n'est pas clair, c'est à quel pays il appartient ... Une observation: Le modèle (très bon en effet ), a une erreur très commune dans les représentations des bateaux de charge: Avant l'apparition des grues embarquées sur les navires, le chargement et le déchargement des marchandises était effectuée par des appareils formés par différents câbles mus par des cabestans, qui montaient, descendaient et déplaçaient les marchandises d'une manière coordonnée. Ces câbles étaient accrochés à divers poteaux qui étaient placés et fixés au moyen de câbles dans des positions stratégiques. Par conséquent, les poteaux étaient soulevés et placés dans la bonne position, seulement lorsque le navire a était amarré au port et allait procéder au chargement ou au déchargement. Mais en navigation et / ou hors port, quand ils n'étaient pas utilisés, ils étaient placés sur des supports, donc en position horizontal. Quoi qu'il en soit, je répète, le modèle est très très bon. Félicitations à l'auteur! Cordialement,
×